envoyer des sextos

Envoyer des sextos, ce n’est pas que pour le sexe

par Elle
le

Une étude réalisée par le Sexuality, Sexual Health & Sexual Behavior Lab du département de sciences psychologiques de l’université Texas Tech s’est penchée sur les raisons qui nous poussent à envoyer des sextos.

envoyer des sextos

Ses résultats sont quelque peu surprenants. En effet, celle-ci a démontré que, lorsqu’une personne envoie un nude ou un SMS coquin à son ou sa partenaire, dans deux tiers des cas, ce n’est pas dans un but sexuel.

L’étude porte sur 160 participants, âgés de 18 à 69 ans, qui ont répondu à un questionnaire en ligne.

Envoyer des sextos : dans quel but ?

Parmi les principales motivations à l’envie d’envoyer des sextos, trois se démarquent du lot, et arrivent à peu prés ex æquo :

  • Les sextos constituent un préliminaire à une activité sexuelle future. Bref, la raison la plus évidente : pour le sexe.
  • Ils permettent d’être rassuré(e) par son ou sa partenaire sur la nature de la relation. Si l’autre semble apprécier le sexto, et y répond avec enthousiasme, on se sent désiré(e), et tout va bien.
  • Pour certain(e)s, les sextos constituent une faveur qu’ils font à leur partenaire. Leur but est d’obtenir une faveur non-sexuelle en échange, comme un bon repas au resto, par exemple.

Curieusement, l’âge et le sexe des participants ne semble pas vraiment influer sur leurs réponses.

Bon, 160 participants, c’est un brin trop limite pour constituer un échantillon réellement représentatif. Mais cette étude semble néanmoins montrer que, parmi les personnes qui envoient des sextos, deux sur trois n’ont pas d’intentions sexuelles en tête.

Les message à connotation sexuelle envoyés sans le consentement du destinataire, et notamment les dick pics non-sollicitées, n’entrent pas dans le périmètre de l’étude. Dans ces cas-là, on ne parle plus de sextos, mais de harcèlement sexuel.

Sexto ou correspondance érotique, même combat ?

Le sexto est un moyen de communication récent, un message bref et instantané caractéristique de notre époque. Quelques mots, un selfie pris à la va-vite, constituent une expression de désir que l’autre reçoit aussitôt.

Si ses motivations s’avèrent plus floues qu’il n’y paraîtrait au premier abord, on peut se demander ce qu’il en était des correspondances érotiques ou des photos de boudoir d’antan.

Celles-ci impliquaient davantage de réflexion et d’efforts, voire de risques selon les époques. Mais dans le fond, se peut-il que les intentions se fussent réparties de manière semblable ? Faute de machine à voyager dans le temps, on ne le saura jamais.

Et vous, envoyez-vous des sextos à votre partenaire ? Si oui, pour quelles raisons ?

Avatar
Collectionneuse compulsive de sextoys, testeuse pointilleuse et exhibitionniste débutante.

2 réflexions sur “Envoyer des sextos, ce n’est pas que pour le sexe”

  1. Avatar
    On échange assez souvent des Sextos C’est vraiment un préliminaire vraiment excitant. Le soucis c’est arrivé a faire a le lien entre le virtuel (sextos) et le réel (rapport sexuel qui s’en suit) Bien souvent quand on se retrouve rien ne se passe comme on le prévoit durant le sextotage. Maintenant le but c’est d’exciter l’autre jusqu’à la masturbation et ça fonctionne plutôt pas mal
    1. florillege
      En ce qui me concerne, c’est vraiment le contraire. Mon imaginaire ne prends pas le relais, pour avoir un quelconque désir par sexto. Par contre j’en connais qui s’éclate comme ça. Je le remarque lorsqu’elles font toute une gamme vocale d’onomatopée Hoooo! Haaa! Wouuu (le loup j’aime bien) et je comprends que pour le porno et l’excitation, le film est dans la tête. Je ne suis pas en couple, c’est peut-être aussi la raison première de mon manque d’intérêt aux sextos. Par contre je suis très protocolaire.Whouuu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *