Sex, Explained est sur Netflix

“Sex, Explained” : une série Netflix sur la sexualité

par Elle
le

Netflix a lancé une mini-série éducative sur la sexualité. La série s’intitule “Sex, Explained” et comporte pour le moment cinq épisodes.

Après Sex Education, où Gillian Anderson, aka Dana Scully de X-Files, incarne une maman sexologue, Netflix se penche sur la sexologie d’un point de vue documentaire.

Sex, Explained

La voix de la série est celle de la chanteuse Janelle Monáe, qui s’identifie comme bisexuelle, pansexuelle, et non-binaire.

“Sex, Explained” : un documentaire d’éducation sexuelle

Le premier épisode de “Sex, Explained” se consacre aux fantasmes sexuels.

Saviez-vous que les trois principales catégories de fantasmes sont le sexe de groupe (avec le triolisme au centre des imaginaires sexuels), les sextoys, et les jeux de pouvoir et de contrôle, ou autrement dit, le BDSM ?

Dans le second épisode, la série aborde le thème de l’attirance sexuelle. Quels critères influencent notre orientation sexuelle ou caractérisent les corps que nous trouvons attirants ? L’attirance a-t-elle réellement un lien direct avec la reproduction ?

Sex, Explained est sur Netflix

Ensuite, la série passe davantage du côté de l’éducation sexuelle, en parlant de la contraception, de la fertilité et de l’accouchement.

On y apprend quelques bases de biologie, avec les divers mécanismes de la reproduction.

Mais on découvre également le vécu de femmes et de couples qui ont traversé des expériences telles que les effets secondaires de la pilule, le stérilet, la stérilité, la fécondation in vitro, la césarienne, etc… Des choses en fin de compte assez courantes, mais on les mentionne rarement dans la vie de tous les jours.

Le documentaire rassemble aussi les points de vue de scientifiques, d’historiens et d’activistes.

Une série éducative ?

“Sex, Explained” ne cible pas un public trop jeune. Il y est ouvertement question de BDSM, et on y voit des sextoys, des menottes, et des gens portant du latex. Le documentaire montre également plusieurs accouchements, avec des nouveaux-nés tout crados, du sang, et même du caca.

une série d'éducation sexuelle sur Netflix

Mais il ne s’agit pas là de parler de cul de manière racoleuse. D’ailleurs, la série est seulement interdite au moins de 16 ans. C’est instructif, on peut y apprendre quelques trucs, ou au moins y voir une rappel des cours de SVT du lycée, en plus divertissant.

 

 

 

Tags:
Avatar
Collectionneuse compulsive de sextoys, testeuse pointilleuse et exhibitionniste débutante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *