Dans le précédent article de cette série sur le sexe oral, j’évoquais le sujet de la fellation. Je vais maintenant vous parler de son pote : le cunni, plus cérémonieusement appelé cunnilinctus ou cunnilingus. Comment faire un cunni, et comment le réussir ?

Sexe oral : Professeur Foune explique comment faire un cunni

Dans notre premier article consacré au sexe oral, nous avons déjà évoqué l’envie, indispensable pour faire quoi que ce soit de sexuel, l’état d’esprit, et l’attention à l’autre. Je ne reviendrai donc pas trop sur ces points. Si vous avez loupé le début, c’est là :

Passons maintenant à la technique, avec Professeur Foune qui explique le cunni.

Comment (bien) faire un cunni ? Voici quelques conseils.

Note : On peut avoir un vagin et ne pas s’identifier en tant que femme, ou l’inverse. Il se peut que j’emploie dans cet article quelques qualificatifs féminins associés aux personnes qui ont un vagin, raccourci pour ne pas répéter 36 fois “le/la propriétaire d’une foune”, j’espère que cela n’offensera personne.

Comment faire un cunni ?

Anatomie de la foune

Lorsque vous regardez l’entrejambe d’une personne de sexe féminin, ce que vous voyez se nomme la vulve. Le vagin, c’est la cavité dans laquelle on peut mettre des trucs, comme des doigts.

Le devant de la vulve est une zone plutôt charnue, sur laquelle il peut y avoir des poils – ou pas si votre partenaire s’épile : c’est le mont de vénus.

Juste en-dessous se trouvent les grosses lèvres, elles aussi poilues ou non (pareil : ça dépend de l’épilation). La vulve a deux paires de babines. Les petites lèvres, en muqueuse, sont situées entre les grosses lèvres, et en dépassent plus ou moins (ou pas du tout) selon les anatomies, de chaque côté de l’entrée du vagin.

Quant au clitoris, c’est un organe-iceberg très innervé, dont la partie interne est constituée de deux grosses racines qui entourent toute la tuyauterie. Mais ce qui vous intéressera lorsqu’il est question de cunni, c’est sa partie externe, un petit bouton rose que vous voudrez repérer dès que possible.

Trouver le clitoris

Non, trouver le clitoris n’est pas compliqué. Sa forme peut différer d’une personne à l’autre, il y en a des plus petits, des plus gros, des bien visibles et des qui se planquent sous leur capuchon, mais quoi qu’il arrive, le clitoris est toujours au même endroit.

Partez du mont de vénus. Descendez. Regardez entre les grandes lèvres. C’est rose. Continuez tout droit. Le premier truc que vous allez croiser, c’est le clitoris.

Comment faire un cunni ? Anatomie de la vulve

Ah, et si vous vous demandiez où se planque le trou pour faire pipi, dans tout ça : l’urètre se trouve quelques centimètre en-dessous du clito, au-dessus de l’entrée du vagin. Mais ça, c’était juste l’interlude “le saviez-vous ?” : pour faire un cunni, vous vous en fichez un peu.

Lécher

Commencez par léchouiller un peu les alentours : s’occuper du clito trop directement peut être un brin impromptu, voire douloureux. De plus, si jamais vous n’avez pas immédiatement repéré le clitoris, ça vous laissera l’occasion d’explorer pour le trouver. Ne consacrez pas pour autant trois heures à ces léchouilles périphériques, ou votre partenaire peut se lasser.

Ensuite, focalisez-vous davantage sur le clito. Vous pouvez le lécher de bas en haut, tel un chat qui lape une gamelle, ou bien faire des cercles ou des huit avec la langue… Le tout étant de déterminer, aux réactions de votre partenaire, quelle cadence et quel geste lui procurent le plus de plaisir. Une fois que vous avez trouvé : ne changez rien, continuez au même rythme.

A savoir : mettre la langue dans le trou ne fait pas réellement d’effet. Vous pouvez, un peu, si ça vous excite, mais ne comptez pas sur ça pour envoyer votre partenaire au septième ciel.

L’aspiration des petites lèvres est à éviter. N’aspirez les babines sous aucun prétexte, sauf si vous savez de source sûre que votre partenaire aime ça. Les petites lèvres sont assez peu sensibles, ça ne stimule pas vraiment, mais ça donne l’impression de s’être coincé la foune dans un siphon, ce qui est plutôt désagréable.

Au niveau du clito, par contre, si vous le souhaitez, vous pouvez aspirer un tout petit peu et voir si votre partenaire semble apprécier, mais cette aspiration doit rester extrêmement légère, au risque de devenir inconfortable, voire douloureuse le cas échéant.

Mettre des doigts

Insérer des doigts pendant un cunni n’est pas systématique, et vous pouvez très bien parvenir à emmener votre partenaire jusqu’à l’orgasme sans les mains. Mais cela apporte des sensations complémentaires qui, si vous vous y prenez bien, accroiront son plaisir.

Faites attention à ce que vos ongles soient courts et bien lisses. Le cas échéant, vous risquez de griffer votre partenaire, et se faire griffer à cet endroit-là est très douloureux, et en aucun cas agréable. Si vous avez une manucure de bimbo ou de guitariste, utilisez un sextoy plutôt que vos doigts.

Second point : assurez-vous que la zone soit correctement lubrifiée : naturellement grâce aux sécrétions vaginales, ou bien utilisez votre salive ou du lubrifiant. Sans cela, la pénétration peut être désagréable, voire douloureuse.

Troisième point, qui peut sembler évident : n’essayez pas de mettre pas trop de doigts ! Allez-y progressivement, d’abord un seul doigt, puis deux, une fois que la personne qui reçoit le cunni est suffisamment détendue. N’en insérez pas davantage, tant que votre partenaire n’exprime pas l’envie.

Avec vos doigts, effectuez un mouvement de va-et-vient. Vous pouvez éventuellement plier légèrement les doigts vers l’avant (en direction du nombril) afin de stimuler le point G. La cadence et l’angle sont à ajuster en fonction des réactions de l’autre. Chacune a ses préférences, de quasi-immobile à très rapide, et cela dépend aussi de l’instant. Comme pour les léchouilles : une fois que vous avez trouvez la formule magique qui marche, gardez le rythme !

Petit guide du sexe oral

Conclusion : comment faire un cunni ?

Ce petit guide du cunni n’est qu’un ensemble de pistes générales, tout comme le petit guide de la fellation, et votre partenaire sera a plus à même de vous indiquer ses préférences et ce qui lui fait particulièrement de l’effet. Discuter à ce sujet et échanger ses impressions et ses envies, que ce soit avant, pendant ou après le sexe, n’a que du bon, et aide à mieux se connaître mutuellement.

Je n’ai pas la science infuse en matière de pipe ou de cunni, et je suis sûre que les techniques pour du sexe oral réussi ne manquent pas. Si vous avez des conseils, des remarques, des astuces, n’hésitez pas à les partager en commentaire !

Nous avons donc détaillé le comment faire plaisir à l’autre avec sa bouche, qu’il s’agisse de fellation ou de cunni. Mais nous n’avons pas fait le tour du sujet pour autant. Dans un prochain article, nous considérerons un autre point de vue : comment recevoir du sexe oral ?

8
Poster un Commentaire

avatar
4 Comment threads
4 Thread replies
3 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
4 Comment authors
cam85ElleAmanteLilliCurieux Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Curieux
Curieux

“Faites attention à ce que vos ongles soient courts et bien lisses.”
+1
Ce qui montre que 99% des pornos dits lesbiens où les dames participantes ont des ongles à faire frémir catwoman sont du pipeau :D.

AmanteLilli
AmanteLilli

Excellent article “sexo” !

Et une mention spéciale pour le schéma anatomique et le “trou pour faire pipi”. Il m’est déjà arrivé de me demander si certains coquins ne confondaient pas mon clito avec mon urètre, tan je sens qu’ils sont à côté du schmilblick !

Fort heureusement, toute la zone est sensible, mais l’un est tout de même plus excitant que l’autre !

Curieux
Curieux

Peut être parce qu’il y a des hommes qui aiment s’enfoncer une sonde dans l’urètre. ;-)
Plus clairement: aux mecs ont parle de trou, jamais de “bosse”. De là à penser que le clito est un trou… ou que tout trou donne une stimulation sexuelle…

Curieux
Curieux

Au passage je reviens sur la problématique de l’odeur et du goût lors du cuni.
Je bloque totalement là dessus. Ce qui m’énerve parce que j’en rêve (au sens propre et au sens figuré).
On peut faire comment pour enlever cette purin d’odeur d’urine? Même sous la douche il m’arrive de la sentir!

cam85
cam85

Tout est bien dit !! il ne reste plus qu’à faire !! A nos langues d’être efficacces