Le vibro Butch Cassidy d’Adrien Lastic est un rabbit tout rose, dont l’embout clitoridien peut se revêtir de deux “cagoules” interchangeables… D’où son nom emprunté à un bandit américain du 19ème siècle, probablement.

Vibro rabbit Butch Cassidy d'Adrien Lastic

L’un de ces revêtements a deux oreilles, comme un lapin, tandis que l’autre a une protubérance unique, qui lui confère une allure fantomatique.

Ce sextoy a un air de famille avec le Sexy Bunny de Love to Love, un rabbit que nous avions testé il y a fort longtemps. Quant à la marque Adrien Lastic, elle s’axe plutôt sur des sextoys de milieu de gamme, à des prix abordables.

Voici le test du rabbit Butch Cassidy d’Adrien Lastic.

Acheter chez SexyAvenue 

Packaging

La boîte du sextoy est en carton, rembourrée de mousse. Un étui de rangement en satin est fourni.

emballage du rabbit Butch Cassidy d'Adrien Lastic

Le sextoy

Aspect

Le rabbit Butch Cassidy est un vibro fuchsia, au manche noir. Il est un brin kitschounet, mais pas vilain.

Comme tout rabbit, il possède deux branches, une petite pour le clitoris, et une grosse pour insérer dans le vagin. Mais il a un petit plus qui le différencie : deux capuchons interchangeables, que l’on place sur la branche clitoridienne afin d’en modifier la texture.

Je vous en parlais déjà au tout début de ce test : l’un de ces capuchons a des airs de lapins, l’autre, de fantôme.

embout clitoridien lapin du rabbit Butch Cassidy Adrien Lastic embout clitoridien fantôme du rabbit Butch Cassidy Adrien Lastic

Texture et matériaux

Tout va bien de ce côté-là : le revêtement du Butch Cassidy d’Adrien Lastic est en silicone, matériau sain pour l’organisme. Son manche, quant à lui, est en plastique ABS.

Les deux branches sont flexibles, et les embouts le sont encore davantage.

Alimentation

Le Butch Cassidy fonctionne grâce à 4 piles AAA. Il y a quelques années, je n’aurais peut-être pas trouvé cela si dérangeant…

Mais on est en 2018, et les sextoys dotés d’une batterie correcte à un prix raisonnable ne manquent pas. De nos jours, trouver ce mode d’alimentation archaïque (et peu pratique) chez un sextoy coûtant tout de même près d’une cinquantaine d’euros, c’est dépitant.

Compartiment à pile du vibro Butch Cassidy Adrien Lastic

Le mode d’emploi précise également que “le réceptacle des piles doit toujours rester au sec“. A l’heure où la plupart des sextoys sont waterproof, Butch Cassidy ferait peut-être mieux de braquer une DeLorean pour retourner en 2013, où il trouverait probablement sa place…

Utilisation du rabbit Butch Cassidy Adrien Lastic

Commandes et modes

Les commandes, sur le manche, se composent de quatre boutons :

  • Un bouton rond allume et éteint le sextoy.
  • Deux boutons “+” et “-” font varier l’intensité des vibrations.
  • Et un bouton “F” permet de naviguer entre les modes.

rabbit Butch Cassidy Adrien Lastic

Lorsqu’on allume le sextoy, celui-ci démarre, systématiquement, sur un mode de pulsations constantes. Alors que la plupart des vibros commencent par les modes constants, avant d’enchaîner sur des modes plus fantaisistes qui, avouons-le, relèvent très souvent plus du gadget qu’autre chose.

Or, là, il faut enchaîner non pas un, ni deux, mais six modes fantaisistes qui ne présentent pas franchement d’intérêt avant d’aboutir sur un mode constant…

Et si, par malheur, dans la hâte d’aboutir au fameux mode permettant d’utiliser ce sextoy comme un vibro normal, on appuie une fois de trop, hop, c’est parti pour se re-taper la lassante succession de ces modes qui se veulent fun.

rabbit Butch Cassidy

J’ai tenté de noter, dans l’ordre, les divers modes, pour vous les retranscrire :

  • Première étape : des pulsations. Pas des pulsations-rebonds façon Stronic, ni des pulsations-aspirou façon Womanizer, non, une simple succession monotone “vibrations allumées – éteintes – allumées – éteintes”, etc.
  • Des pulsations plus longues.
  • Trois courtes, une longue.
  • … A peu près pareil, avec des durées qui diffèrent légèrement.
  • Des pulsations rapides, puis une très longue.
  • Encore des pulsations ? Décidément ! C’est pas tout ça, mais je vais m’endormir sur le bouton, moi…
  • Ah, enfin, des pulsation constantes ! C’est pas trop tôt !

Bref, tout cela est relou.

Niveau sonore

Question niveau sonore, c’est très acceptable. Pas de quoi embêter les voisins, ni même les colocs si vous en avez.

Le Vixen Mustang, le Butch Cassidy Adrien Lastic et le Lelo Ina 2
Le Vixen Mustang, le Butch Cassidy d’Adrien Lastic et le Lelo Ina 2

Efficacité

Le Butch Cassidy d’Adrien Lastic s’utilise comme n’importe quel rabbit : on insère la grosse branche dans le vagin, tandis que la petite vibre contre le clitoris.

Question efficacité, à supposer qu’on soit parvenu à régler le vibro sur le mode constant à puissance maximale, c’est correct, sans être transcendant non plus.

La puissance des vibrations est suffisante pour atteindre l’orgasme, et les petits embouts fantôme et lapin apportent des variations de texture appréciables. Toutefois, j’ai vu mieux en matière de sensations procurées par un rabbit, notamment chez Fun Factory, Lelo ou encore Nexus.

Butch Cassidy Adrien Lastic
Le Butch Cassidy Adrien Lastic avec le Vixen Mustang, le rabbit 50 Shades of Grey et le Lelo Ina 2

Conclusion

Les bons points :

  • Son look est plutôt sympa.
  • Son matériau est sain pour l’organisme.

Les mauvais points :

  • Ses commandes sont tout bonnement atroces.
  • Il fonctionne avec des piles, et n’est pas waterproof. C’est dépassé et peu pratique.

 

Test du rabbit Butch Cassidy d’Adrien Lastic

4.8

Look et originalité

7/10

    Texture et matériaux

    8/10

      Efficacité

      5/10

        Ergonomie et aspect pratique

        1/10

          Rapport qualité/prix

          3/10

            Les plus

            • Pas vilain
            • En silicone

            Les moins

            • Commandes abominables
            • A piles

             

            Bon, le rabbit Butch Cassidy d’Adrien Lastic a le mérite d’être en silicone, et d’avoir un look plutôt sympa, et c’est loin d’être le pire sextoy de l’univers. Mais je ne l’aime pas, principalement à cause de ses commandes, qui défient toute logique et toute notion d’ergonomie.

            Si vous voulez choisir un bon rabbit, je vous conseille de regarder plutôt :

            • Pour un classique efficace à la qualité irréprochable, le Lelo Ina 2.
            • Si vous préférez un truc plus original, le Nexus Bisous, qui roule des pelles à votre foune. Chose qui, ainsi décrite, peut sembler bizarre, mais il le fait bien.
            • Ou chez Fun Factory, le Dolly Bi, rabbit-dauphin pour les amatrices de sextoys animaliers, ou encore le Miss Bi ou le LadyBi, pour celles qui préfèrent les formes abstraites.

             

            Merci à SexyAvenue  de nous avoir fourni le rabbit Butch Cassidy Adrien Lastic pour ce test

             

            4
            Poster un Commentaire

            avatar
            1 Comment threads
            3 Thread replies
            2 Followers
             
            Most reacted comment
            Hottest comment thread
            2 Comment authors
            ElleCurieux Recent comment authors
              Subscribe  
            plus récents plus anciens plus de votes
            Me notifier des
            Curieux
            Curieux

            Mais en dehors du fait de changer de cagoule, pourquoi “Butch Cassidy”?
            Avec le nom j’ai d’abord pensé aux “butch”, ces lesbiennes ayant un style très masculin… Si c’est le cas, j’espère qu’il ne sortiront pas un “billy the kid”, parce que là, je m’inquiéterai pour de bon!