Sextoys DIY : le bricolage du cul

Sextoys DIY : le bricolage du cul

par Elle
le

En cette période de confinement, pour remédier à l’ennui tout en satisfaisant votre libido, peut-être avez-vous envisagé les sextoys DIY. Un brin de bricolage, ça occupe, et si, au passage, vous pouvez en profiter pour vous faire plaisir, pourquoi pas ?

Sextoys DIY : le bricolage du cul

Mais le Covid-19 donne suffisamment de boulot au personnel des urgences. N’allez donc pas leur ajouter du taf en vous blessant les parties intimes ! Voici quelques idées de bricolage du cul, à suivre ou à éviter.

D’abord, rappelons toutefois que la plupart des boutiques de sextoys en ligne restent en activité malgré l’épidémie de coronavirus. Les livraisons mettent certes un peu plus de temps que d’habitude, mais les colis finissent par arriver.

Bref : fabriquer un sextoy homemade peut constituer une activité amusante, mais ce n’est pas votre dernier recours pour vous masturber de manière accessoirisée.

Sextoys DIY : les godes légumes

Le principe : vous n’avez pas de gode sous la main, mais vous disposez d’un panier de légumes bien rempli ? Une belle courgette, un concombre bio, une petite aubergine, ou une splendide carotte sauront peut-être vous dépanner.

sextoys diy : légumes (courgettes)
Source : galerie Flickr de Rob Bertholf, Creative Commons

Risques : si votre légume est bio et bien propre, pour une insertion vaginale, il n’y a aucun danger, si ce n’est celui d’avoir l’air d’un lapin pervers. Mais attention : pas d’insertion anale avec ce sextoy improvisé ! En effet, s’il part trop loin, ou s’il se casse, le légume pourrait se retrouver coincé. Et ce n’est pas le moment idéal pour débarquer aux urgences en prétextant avoir glissé en préparant une soupe.

Sensations : pour avoir déjà essayé, un concombre ou une carotte ne constitue certes pas un gode idéal, mais bon, ça fait le job. Et ça peut toujours se manger après : aucun gaspillage. Cependant, je suis loin d’être une experte en la matière. Pour cela, demandez à Charlie Liveshow, qui fait régulièrement des shows avec des légumes.

Sextoys DIY : les glaçons

Faire parcourir un glaçon sur le corps de votre partenaire, sur ses parties intimes, ou jouer avec un glaçon dans votre bouche pendant le sexe oral est un moyen intéressant d’explorer de nouvelle sensations.

Sextoy DIY : les glaçons
Source : galerie Flickr d’arbyreed, Creative Commons

Risques : absolument aucun. Pensez toutefois à fabriquer des glaçons pour l’occasion quelques heures auparavant. Vous ne voudriez pas utiliser de vieux glaçons qui traînent dans le congélateur depuis on-ne-sait-quand.

Sensations : c’est froid… Ça peut être agréable, ou pas, selon les préférences et les sensibilités.

Sextoys DIY : le masturbateur home-made aux nouilles

Le principe : vous mettez des nouilles tièdes dans un gant de toilette, et le tour est joué, vous n’avez plus qu’à mettre votre zizi dedans. On dit parfois des chanceux qu’ils ont le cul bordé de nouilles, mais saurez-vous nous dire si avoir le phallus bordé de nouilles en vaut la peine ?

Sextoys DIY : le gant de nouilles devient un masturbateur improvisé

Risques : attention à ce que les nouilles aient suffisamment refroidi, sinon, vous risquez une douloureuse brûlure au pénis.

Sensations : je n’ai pas trouvé de cobaye volontaire pour tenter l’expérience. Si quelques sites suggèrent cette astuce masturbatoire à leurs lecteurs, celle-ci semble tout de même relever davantage de la légende urbaine ou du teen movie que de l’usage courant. Mais si vous essayez, racontez-nous !

Sextoys DIY : la serviette enroulée

Le principe : vous enroulez une serviette de bain autour d’un gant en latex. Puis, vous attachez le tout avec des élastiques, et vous repliez l’ouverture du gant sur le haut de la serviette, de manière à couvrir le rebord. Et hop, plus qu’à bien lubrifier l’intérieur du gant et votre pénis, et vous avez-là un masturbateur DIY.

serviettes
Source : galerie Flickr de Paul Woods, Creative Commons

Une variante propose de remplacer la serviette par une boîte de Pringles rembourrée de deux éponges, que l’on scotchera autour du gant.

Risques : globalement, la technique semble plutôt safe.

Complications : avez-vous vous essayé d’acheter des gants en latex jetables récemment ? C’est une véritable pénurie. Or, ceux-ci font partie des outils de protection essentiels pour lutter contre la propagation d’un virus. A tel point qu’un site de vente de fournitures destinées au fétichisme médical, MedFetUK, a fait don de ses stocks à un hôpital désespéré.

MedFetUK : don contre le coronavirus

Bon, pas de gant en latex, dommage… Vous avez peut-être un gant de ménage qui traîne. Mais ça risque d’être moins confortable. Une variante impliquant une frite de piscine et des ours Haribo précise que faute de gant, un sac en plastique peut très bien faire l’affaire. A vous de voir quelle option vous préférez.

Sensations : à vous de nous raconter !

Sextoys DIY : les vêtements liens

Vous ne mettez plus votre cravate depuis que vous bossez en télétravail ? Vos bas, au fond de leur placard, n’ont pas à se soucier de protéger vos jambes des fraîcheurs printanières ? Ne les reléguez pas à l’abandon pour autant : faites-en des sextoys !

paires de bas

En effet, vous pouvez donner une nouvelle vie à ces bouts de tissu que sont vos anciens apparats de la vie en société, en les utilisant pour attacher votre partenaire, ou pour lui bander les yeux. C’est doux et soyeux, tout en sensualité, avec un léger côté fétichiste.

Risques : il s’agit là d’un accessoire de bondage improvisé. Il faudra donc respecter toutes les précautions d’usage pour le bondage. Entre autres, ne jamais serrer trop fort les liens, pas de nœud coulant, jamais rien autour du cou, et toujours s’assurer que l’autre ne ressent aucun signe de l’arrivée d’une crampe.

Sensations : effet de surprise, bondage, domination, soumission, le tout en douceur.

Sextoys DIY : le pommeau de douche

La méthode du pommeau de douche est une technique de masturbation ancestrale bien connue de celles qui ont tendance à passer des heures dans leur salle de bains.

Si vous ne connaissez pas encore et que vous possédez un clitoris, ou qu’une personne consentante a envie de vous prêter le sien lors d’une douche coquine, c’est l’occasion de tenter l’expérience.

le pommeau de douche, sextoy homemade à la portée de toutes

Il faut d’abord régler le pommeau de manière à obtenir un jet condensé en son centre. Mettez l’eau à une puissance suffisante, pointez le jet vers le clito, et le tour est joué. Vous pouvez jouer sur les sensations en ajustant la puissance du jet, et en faisant varier sa distance et son orientation par rapport au clito.

Risques : aucun, pourvu que l’eau ne soit pas trop chaude, bien entendu. Par contre ça gaspille de l’eau, c’est mauvais pour la planète.

Sensations : c’est redoutable, mais ça peut être un peu brusque. Si la stimulation n’est pas trop forte pour la sensibilité de votre clito, vous atteindrez probablement l’orgasme très vite.

Note : cette technique peut aussi fonctionner sur les pénis.

Sextoys BDSM DIY : pour la fessée

Certains d’entre vous ont vu en la période de confinement une occasion de s’essayer aux fourneaux, ou de réaffirmer leur talent culinaire. Il est temps désormais de revisiter la cuisine d’un œil plus lubrique. En effet, une spatule en silicone pour les délicats, ou une cuillère en bois pour les masochistes, constitueront d’efficaces accessoires de fessée improvisés.

cuillère en bois
Source : galerie Behance de Marlene Bento, Creative Commons

Côté salle de bains, la brosse plate, que vous n’utilisez plus trop ces jours-ci, avouez-le, peut devenir un redoutable outil de châtiment des postérieurs. Double face, on ne sait jamais de quelle côté elle va frapper.

Au début, vous vous efforciez de rester un minimum présentable, mais les jours ont passé, et cela fait un bail que vous n’avez pas remis votre pantalon. Votre ceinture traîne donc dans un coin, alors que vous pourriez l’utiliser pour donner une fesser à votre partenaire (ou pour en recevoir une), ou pour l’attacher (ou vous faire attacher).

Risques : attention à ne pas frapper trop fort, et à ne pas heurter directement les parties intimes : ça peut faire mal.

Sensations : de la fessée soft à la fessée cinglante, selon l’ustensile et les préférences de la personne qui la reçoit.

Et si vous ciblez des sextoys home-made plus élaborés, vous pouvez jeter un coup d’œil à nos articles au sujet de la fabrication d’un fouet, ou encore d’un bâillon, d’un paddle ou d’une barre d’écartement.

Lubrifiant naturel DIY : l’huile de coco

Beaucoup d’entre vous le savaient déjà, car on en parle sur de nombreux blogs, mais il est bon de le mentionner. L’huile de coco est un lubrifiant naturel, utilisable vaginalement ou analement. Comestible, elle ajoutera également un goût sympa au sexe oral.

Lubrifiant naturel DIY : l'huile de coco

Par contre, attention : l’huile de coco est incompatible avec les préservatifs en latex, car elle les rend poreux. Mais elle est compatible avec la plupart des sextoys, ce qui la rend adéquate pour des jeux en solo.

De plus, sa texture est agréable : solide à basse température (on la conserve généralement au frigo), une peu comme de la margarine, elle fond sous les doigts, prenant une texture liquide et huileuse. Cela la rend fort agréable pour des massages. Bonus : ça hydrate la peau.

Risque : juste un truc : si vous vous enduisez d’huile de coco pour un massage, attention à ne pas glisser !

Tant qu’on ne la mêle pas aux préservatifs en latex, qu’elle endommage, l’huile de coco (pure, biologique et de première pression à froid si possible) est tout à fait saine pour le corps, et vous pouvez en user et en abuser à volonté. De plus, ce que vous n’utilisez pas en tant que lubrifiant pourra aussi être incorporé dans de bons petits plats.

Sensations : ça glisse, ça sent bon, et ça a bon goût.

Pinces à seins DIY : baguettes ou trombones

Vous êtes confinés en couple et le télétravail commence à prendre un peu trop de place dans votre vie privée ? Votre moité ne pense qu’au bureau, car celui-ci est désormais beaucoup trop près de la chambre ? Avec des trombones en guise de pinces à seins, reconstituez-lui une ambiance “secrétaire salope” (ou “assistant lubrique”) digne d’un porno des années 90.

Sinon, pour les gourmets, faute de sushis bien frais dans un bon restaurant, vous pouvez recycler les baguettes en pinces à seins plutôt stylées, en les munissant d’un élastique à chaque extrémité.

baguettes
Source : galerie Flickr de Steven Miller, Creative Commons

Risques : attention à ne pas pincer trop fort.

Sensations : pincement plutôt léger pour les trombones, plus intenses avec des baguettes.

Sextoys DIY : le manche de la brosse

Si vous n’avez pas de gode, le manche d’une brosse à cheveux peut constituer un godemichet de fortune, qui s’avérera utilisable aussi bien en anal qu’en vaginal. En effet, la tête de la brosse fera office de butoir.

Risques : assurez-vous auparavant que le manche de la brosse n’ait aucune partie détachable. Sinon, cette partie pourrait se retrouver coincée dans votre anus. Prêtez également attention à la forme du manche, et assurez-vous que celui-ci ne comporte rien qui soit susceptible de vous blesser.

brosse à cheveux
Source : galerie Flickr de Klaus Post, Creative Commons

Sensations : variables en fonction de la forme et de la taille du manche, mais il ne faut bien évidemment pas s’attendre à une sensation de plénitude. Par contre, ça peut être jouable, bien que peu optimal, pour la stimulation du point G.

Conclusion

Convertir quelques objets du quotidien en sextoys improvisés peut s’avérer amusant. C’est un moyen de revisiter l’ordinaire sous un nouvel œil lubrique, qui peut constituer un jeu excitant, en solo ou à deux. Mais surtout, quoi que vous fassiez, ne prenez pas de risques.

Cependant, si plutôt que de vous rabattre sur le Do-It-Yourself, vous préférez posséder un véritable sextoy, voire plusieurs, vous pouvez toujours en commander en ligne dans la boutique de votre choix.

Quelques boutiques sympas qui livrent même en ce moment :

  • Pour les sextoys “classiques” :

Visiter Lovehoney 

Visiter Passage du Désir 

  • Pour le BDSM :

Visiter Meo 

Avatar
Collectionneuse compulsive de sextoys, testeuse pointilleuse et exhibitionniste débutante.

2 réflexions sur “Sextoys DIY : le bricolage du cul”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *