test sextoy Body Wand

Body Wand : test d’un vibro baguette magique !

par Elle
le

Si je vous dis “baguette magique” et “Japon”, vous me répondez… ? Hé non, loupé, cet article ne parle pas de Sailor Moon. Je vous parlerai ici du Body Wand, un vibro au design étrange (rebutant ?) mais à l’efficacité étonnante.

Body Wand

Body Wand : pour les courbatures bien sûr !

Le Body Wand, en principe, c’est un appareil de massage. On peut l’utiliser pour se masser le dos et la nuque par exemple. Si si. J’ai d’ailleurs vaguement testé, ce n’est pas désagréable. Mais bon. Ce n’est pas sa capacité à détendre nos courbatures que l’on retiendra. Ce qui m’intéresse avant tout, bien entendu, ce sont ses effets sur le clito. Car le Body Wand c’est avant tout un (très) puissant vibro.

Il est en fait de la famille de ces vibros dérivés de l’emblématique “Magic Wand” d’Hitachi. Ce dernier est apparemment devenu interdit à la vente en France (mais juste en France). Pourquoi ? Mystère, je n’ai pas trouvé l’info sur internet.

En tout cas, il a engendré une flopée de nouveaux venus comme le Body Wand ou bien le beaucoup plus connu mais visiblement identique Fairy de la marque nippone.

Un aspect … étrange

A première vue, quand on ne le connaît pas encore, le Body Wand est un peu effrayant. Il existe aussi en version rechargeable et en version mini, mais c’est l’original, le plus efficace dont j’ai fait l’acquisition.

Il se branche sur secteur, et ses dimensions sont imposantes. En effet, il mesure plus de trente centimètres de long et sa tête fait plus de sept centimètres de diamètre. Cela ne pose en pratique aucun problème car il est destiné à un usage uniquement externe. Mais quand même, ça impressionne !

Avec sa tête blanche et son manche bleuté, on ne peut pas dire qu’il soit design, mais, contrairement à son cousin le Fairy et son rose girly, il sait au moins rester sobre.

Puis on l’allume, et  il se met à vibrer très, très, TRRRÈS fort.

Tellement fort en fait qu’on a beaucoup de mal à garder la main posée sur sa tête à puissance maximale, et qu’après ce premier contact, on en garde une sensation bizarre dans la paume pendant une bonne minute.

A ce moment précis, j’appréhende, j’hésite à livrer mon  délicat clitoris en pâture au redoutable engin.

… Et finalement on se lance

Je place la tête du Body Wand sur mon clitoris et je tourne, juste un peu, la molette qui permet de régler l’intensité des vibrations. Et, sans avoir le temps de me poser de questions, je jouis presque aussitôt !

Et vu la durée du premier round, le clito n’est pas irrité pour un brin, je m’empresse donc de recommencer.

Illustration du Body Wand sur la nuque

Cette fois, je fais davantage confiance au brave engin qui a fait ses preuves, et je commence à jouer avec la molette de réglage pour augmenter et diminuer l’intensité au fil des envies. Et hop, un second orgasme. Et on recommence, encore et encore, jusqu’au moment où on se rend compte qu’on a arrêté de compter.

L’inconvénient, c’est que c’est tellement simple et vite fait qu’on y prend goût. Je me surprend finalement, pattes écartées, à me procurer un orgasme-éclair en attendant la fin de la cuisson des spaghettis ou entre deux paragraphes de blog… Et j’ai pas forcément l’air malin ni glamour à ce moment-là..

Donc le Body Wand, sextoy miraculeux ?

Houlà, on va pas trop s’emballer non plus. Le Body Wand est un sextoy qui remplit tout à fait ses fonctions, certes. L’orgasme instantané, c’est pratique, mais se limiter à ce type d’orgasmes serait dommage. Donc oui, il est indispensable de l’avoir (lui ou l’un de ses analogues) dans une bonne panoplie de sextoys. Mais il ne remplacera en aucun cas ses congénères plus calmes et plus classiques.

Et pour les partenaires d’heureuses propriétaires d’un Body Wand, pas de panique : jamais, au grand jamais, un sextoy, aussi orgasmique soit-il, ne deviendra un substitut à toutes les sensations, les émotions et l’excitation que l’on peut ressentir dans un rapport à deux. Par contre, rien ne vous empêche de l’utiliser à deux.

Le Body Wand et le Fairy Lithium
Le Body Wand et le Fairy Lithium

Edit : Mystère résolu quant à l’interdiction du “Magic Wand” d’Hitachi : en fait, il a été interdit dans tous les pays de l’Espace économique européen, car son alimentation électrique ne correspond pas aux normes CE.

Second edit (octobre 2013) : un clone du Magic Wand est désormais commercialisé en Union Européenne : l’Europe Magic Wand, dont vous pouvez lire le test sur Objets De Plaisir.

Note finale du test

8 / 10

Look et originalité

6/10

Texture et matériau

8/10

Efficacité

10/10

Ergonomie et aspect pratique

8/10

Rapport qualité/prix

8/10

Les plus

  • Hyper-puissant...
  • Et donc hyper-efficace
  • Jamais de problèmes de batterie

Les moins

  • Pas très joli
  • Craint l'eau
  • Pas utilisable en extérieur

 

Acheter chez Lovehoney 

 

 

Avatar
Collectionneuse compulsive de sextoys, testeuse pointilleuse et exhibitionniste débutante.

5 réflexions sur “Body Wand : test d’un vibro baguette magique !”

  1. Avatar
    Merci pour ce test ! La tête à l’air en plastique dur contrairement à l’original d’hitachi ou d’autre qui semble avoir un revetement plus souple sur la tete (un genre de mousse) Bref, c’est pas trop désagréable ce contact de plastique dur ? merci. bises
    1. Lui
      Effectivement, la tête est en plastique relativement ferme, relié par un “cou” mobile par contre. Quant au confort, Elle te répondra forcément mieux que moi (!..) mais ça n’a pas l’air gênant du tout. Bref, je la laisserai te répondre. Si ça intéresse, je peux mettre quelques photos du bidule demain soir, histoire de voir la texture du plastique de plus près (si tant est que ça se voie en photo..) Merci pour ton commentaire !
  2. Avatar
    Bonjour ! L’engin est effectivement dur (tiens, drôle de phrase !), mais sa surface est assez douce. Un peu comme (soyons glamour, hem hem !) un abricot vraiment pas mûr (un abricot, hein, pas une pêche, pas de poils sur mon vibro !!!). Sa tête semble absolument identique à celle du Fairy, donc probablement faite du même matériau. Bien que je n’apprécie généralement pas les vibros trop rigides, sa texure ne m’a pas dérangé. Il me semble, comme l’a dit Lui, que cela soit également dû à la flexibilité de la tête du vibro, qui empêche toute pression indésirable. Et aussi, au fait que son utilisation est assez rapide, et sans frottements : les vibrations sont suffisamment puissantes pour faire tout le boulot sans qu’on ait besoin de déplacer l’engin, et la tête large et arrondie permet de ne pas avoir à réorienter l’objet en cours d’utilisation pour bien cibler. Jusqu’à présent j’ai toutefois systématiquement utilisé un peu de lubrifiant ou un préservatif avec le BodyWand, je ne sais pas encore ce qu’il en est sans.
  3. Avatar
    Merci pour les précisions, Je pense l’acheter chez erozone, le seul magasin en ligne ou je l’ai trouvé. bises
  4. Avatar
    bjr _ a vitesse minimum est il plus puissant que l’Europe Magic Wand ? _ quelle est le Diamètre de sa tête ? Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *