Le Fairy Black Exceed est, avec le Turbo, l’une des deux nouveautés ultra-puissantes de la marque Fairy. Ce vibro correspond en tout point à l’image stéréotype que l’on pourrait se faire du sextoy à la japonaise.

Au lieu de se contenter de ressembler à un microphone over-kawaii rose comme ses grands frères, il semble tout droit sorti d’un hentai, avec sa tête recouverte de bosses.

Avec un peu (beaucoup) d’imagination, il nous évoque le pistil d’une fleur géante qui aurait muté pour devenir un monstre assoiffé de sexe. oui, avec beaucoup beaucoup d’imagination certes.

La boutique Lovely-Vibes a accepté de nous l’envoyer, afin que nous puissions le tester.

objetsdeplaisir test vibro fairy black exceed

Voici le test du Fairy Black Exceed.

Packaging

Au niveau du packaging, rien de sensationnel : une boîte en carton fin, dans laquelle le sextoy est disposé sur un support en plastique transparent. Bref : un emballage jetable.

 

objetsdeplaisir-test-vibro-fairy-black-exceed-2objetsdeplaisir-test-vibro-fairy-black-exceed-3

La boîte, de face et de profil.

 

Cette boîte nous indique, entre autres, qu’il existe des embouts adaptables sur la tête du Fairy Black Exceed. Ceux-ci sont vendus séparément.

 

objetsdeplaisir-test-vibro-fairy-black-exceed-1 objetsdeplaisir-test-vibro-fairy-black-exceed-4

Encore l’emballage…

 

Toutefois, un étui de rangement est fourni. Celui-ci est constitué du même tissu doux façon “peluche” que les autres Fairy, mais est de couleur noire.

 

objetsdeplaisir-test-vibro-fairy-black-exceed-5 objetsdeplaisir-test-vibro-fairy-black-exceed-8

Le déballage du Fairy Black Exceed (à droite) et son étui de rangement (à gauche).

 

Le sextoy

Aspect

Je trouve le Black Exceed plus joli que les autres Fairy : il est intégralement noir et blanc, et avec sa tête à pois en relief, il ne risque pas de ressembler à un micro.

 

objetsdeplaisir-test-vibro-fairy-black-exceed-6

Le Fairy Black Exceed et son étui de rangement

 

Son manche a exactement la même forme et la même structure que celui du Fairy Turbo : seule la teinte varie.

 

Une orgie de Fairy 

 

Texture et matériau

Comme les autres Fairy, le Black Exceed est en plastique dur, avec une tête rigide et un cou flexible.

 

objetsdeplaisir-test-vibro-fairy-black-exceed-15
Le cou flexible du Fairy Black Exceed

 

La grosse différence : les “perles” en relief sur sa tête. Celle-ci sont rigides également – à mon goût, c’est un peu dommage, d’ailleurs : j’aurais préféré un truc moelleux.

 

Alimentation

Le Fairy Black Exceed se branche sur secteur. Son câble mesure la même longueur que celui du Fairy Turbo, soit 2 mètres 50 (c’est-à-dire, 50 centimètre de plus que ceux du Fairy Mini et du Fairy Large).

 

objetsdeplaisir-test-vibro-fairy-black-exceed-13 objetsdeplaisir-test-vibro-fairy-black-exceed-14

Le Fairy Black Exceed : sur ces photos, le début de son câble est bien visible

 

Bien sûr, comme pour tout sextoy filaire, cela interdit toute présence d’eau à proximité. Mais niveau liberté de mouvement, à 2 m 50 de la prise, on a tout de même de la marge…

 

Commandes et modes

Niveau commandes, Fairy ne change pas sa recette : une molette, qui contrôle un potentiomètre permettant de faire varier graduellement la puissance des vibrations, de “un peu bourrin” à “méga-ultra-bourrin”. C’est pratique, simple et précis: il suffit d’un doigt pour manier parfaitement les commandes.

 

objetsdeplaisir-test-vibro-fairy-black-exceed-18 objetsdeplaisir-test-vibro-fairy-black-exceed-17

Fairy Turbo et Fairy Black Exceed

Il n’y a pas de “paliers” lors de l’augmentation (ou de la baisse) d’intensité, qui peut être effectuée de manière régulière et continue, ce qui est appréciable.

 

objetsdeplaisir-test-vibro-fairy-black-exceed-19
Les Fairy Black Exceed et Turbo, vus côté molette

Utilisation du Fairy Black Exceed

Niveau sonore

Qui dit Fairy, dit bruit. Je crois qu’il faut se résoudre à cette idée.

Comme tous ses potes, le Fairy Black Exceed est un expert en cacophonie. Vibrant fort, très fort, très très fort, il fait un boucan d’enfer, tout comme le Fairy Turbo.

vibros ultra-puissants japonais Fairy
Des Fairy, des Fairy et encore des Fairy… De quoi faire un orchestre cacophonique… En partant du premier plan : le Mini, le Black Exceed, le Turbo, le Lithium et le Fairy Large.

Maniabilité

Comme la majorité des vibros ultra-puissants, le Fairy Turbo se manie sans trop d’efforts : il suffit de tenir son manche dans la main, et de garder un doigt à proximité de la molette de réglage.

 

objetsdeplaisir-test-vibro-fairy-black-exceed-20
Le Fairy Black Exceed et le Fairy Turbo

 

A partir de là, il faut vraiment le faire exprès pour louper le clitoris, la tête du sextoy étant tout de même plutôt large.

 

Efficacité

Le Fairy Black Exceed est ultra-méga-puissant: il est encore un chouilla plus puissant que le Fairy Turbo (13500 rotations par minute, contre 12500 rpm pour le Turbo), et ce n’est pas peu dire !

Bref : il est redoutablement efficace. Orgasme express quasiment à coup sûr.

 

objetsdeplaisir-test-vibro-fairy-black-exceed-11
La tête à “pois” du Fairy Black Exceed

 

La texture de la tête influe également sur les sensations : selon comment on positionne la tête du vibro par rapport au clito, les impressions diffèrent.

 

objetsdeplaisir-test-vibro-fairy-black-exceed-12 objetsdeplaisir-test-vibro-fairy-black-exceed-10

Le Fairy Black Exceed, de profil et de face 

 

Pour être honnête, au niveau des sensations, je crois que j’ai tout de même une très légère préférence pour le Fairy Turbo, qui est davantage “passe-partout”, avec sa tête toute lisse. Mais l’Exceed est une variante intéressante, que j’aime utiliser pour varier les plaisirs.

Conclusion sur le Fairy Black Exceed

Les bons points :

objetsdeplaisir-test-vibro-fairy-black-exceed-7

  • Le Fairy Black Exceed est ultra-méga-puissant (encore un brin plus puissant que le Turbo !)
  • Son câble est long, donc pratique
  • La forme de sa tête est originale, tant visuellement qu’au toucher.
  • Je le trouve plus joli que les autres Fairy (mais ça, c’est subjectif…).

Les mauvais points :

  • Sa tête est en matériau dure : ses reliefs auraient probablement été encore plus appréciables s’ils avaient été “moelleux”.
  • Le Fairy Black Exceed est très bruyant (mais ça, on s’y attendait, puisque tout ses semblables le sont).
  • Il est filaire ..Donc comme pour tout les vibros filaires, l’eau à proximité est à proscrire.

 

Le Fairy Black Exceed est un sextoy clitoridien à la fois original et, surtout, hyper-efficace. Et pour couronner le tout, il n’est pas trop moche.

Si vous cherchez un vibro (très) bourrin avec une pointe d’originalité,  je vous le recommande sans hésiter. Si vous préférez plus classique, plus rose, et presque aussi puissant, je vous suggère de jeter un coup d’oeil à notre test du Fairy Turbo.

 

Fairy Black Exceed

Fairy Black Exceed
8.8

Look et originalité

8/10

    Texture et matériau

    8/10

      Efficacité

      10/10

        Ergonomie et aspect pratique

        9/10

          Rapport qualité/prix

          9/10

            Les plus

            • Hyper-puissant (donc efficace)
            • Tête originale (look et sensations)
            • Câble long
            • Plutôt joli

            Les moins

            • Tête rigide
            • Nécessité d'éviter l'eau à proximité
            • Bruyant

             

            Merci à Lovely-Vibes  de nous avoir fourni le Fairy Black Exceed pour ce test

             

            Edit (mai 2017) : la boutique Lovely-Vibes ne semble hélas plus exister, mais le Fairy Black Exceed, renommé “Pixey Exceed”, est toujours trouvable chez Espace Plaisir.

             

             

            12
            Poster un Commentaire

            avatar
            5 Comment threads
            7 Thread replies
            0 Followers
             
            Most reacted comment
            Hottest comment thread
            4 Comment authors
            jijiMagicToyElleLilou Recent comment authors
              Subscribe  
            plus récents plus anciens plus de votes
            Me notifier des
            Lilou
            Lilou

            Dans mon cas, le fairy black détrône tout le monde et notamment l’europe magic wand !! En fait, j’adore les “billes” rigides (pour repende vos mots). J’ai eu un gros coup de cœur pour se jouet et surtout son originalité !

            MagicToy
            MagicToy

            Et en terme de bruit, il est aussi “bruyant”
            que le magic-wand, pour infos ?

            MagicToy
            MagicToy

            En tout cas, j’adore l’intro du test (la mutation etc…)

            on nage en plein manga…. :-)

            trop cooool.

            Lilou
            Lilou

            Voilà la dame à tout dit !
            Ce que je n’aime pas avec la magic wand c’est le système des boutons ! Pour moi la molette des fairy est au top !!
            Pour le moelleux ou non c’est la magie des goûts différents.

            MagicToy
            MagicToy

            Aaah satanée molette….
            C’est vrai que c’est plus souple à l’utilisation….

            trackback
            Avis sur le Fairy Wand Black Exceed | Le Journal (pas si) Intime de Toucoquin...

            […] Test du Fairy Black Exceed chez Objets de plaisir […]

            jiji
            jiji

            Attention, je vous déconseille d’utiliser ce site marchand.
            Ma dernière commande chez eux ne m’as jamais été livré alors qu’ils ont débité mon compte directement.
            le numéro de téléphone de contact renvoi vers un particulier n’ayant aucun rapport avec la boite et ils ne répondent pas aux mails.