Osez l'exhibitionnisme par webcam !

Cet article ne parle absolument pas d’entamer une carrière en tant qu’hôtesse (ou hôte) de webcam rose. Je n’ai aucune expérience en la matière, et les annonces d’entreprises qui recrutent pour ce poste ont tendance à m’énerver un chouilla à prendre les nanas pour des nouilles. Cet article ne va pas non plus vous conseiller en matière d’achat de webcam.

Je vous parlerai ici d’exhibition sur internet à des fins purement ludiques. Oui, vous savez, l’exhibition, passe-temps favori de l’homme à l’imperméable, remplacé de nos jours par l’homme de Chatroulette. Mais avec un public adulte, consentant et enthousiaste, cette activité bénévole ô combien répandue peut devenir autrement plus amusante.

Qui peut s’exhiber ?

L’exhibitionnisme est, hélas une activité très discriminatoire.

Messieurs, si vous êtes seuls et hétéros, votre zézette n’aura que très peu de succès. A moins de redoubler d’imagination pour attirer les donzelles, vous risquez fort, malgré la webcam, de vous retrouver en tête à tête avec votre engin. Bref : d’être très déçus… Sauf si vous fantasmez sur la mauvaise surprise engendrée par la vision d’un pénis en érection pour qui ne s’y attendait pas, ou autrement dit, si vous faites le coup de la bite surprise, ce qui n’est guère poli.

Les demoiselles, plus chanceuses, bénéficieront généralement d’un audimat assez conséquent. Mais ce sont les couples qui exploseront généralement les records en matière de nombre d’observateurs, ce qui est assez normal. En effet, plus il y a d’acteurs, plus il y a d’action, plus on a envie de regarder.

Je rappelle au passage qu’il faut bien entendu être majeur pour pratiquer de telles cochoncetés. Si ce n’est pas ton cas, permets-moi d’abord de te dire que tu abuses grave du boudin d’avoir contourné impunément le gros popup te sommant de t’enfuir à toutes jambes. Voilà, c’est fait. Maintenant, quitte ce blog sur le champ. En attendant ta majorité, tu peux assouvir tes pulsions sur ce site.

Pourquoi s’exhiber ?

Il n’y a pas cinquante réponses possibles : parce qu’on en a envie. On peut en avoir envie parce que ça nous amuse ou parce que ça nous excite, le plus souvent les deux. Mais le plus important (comme pour la plupart des pratiques sexuelles, d’ailleurs), c’est de le faire uniquement par envie, et certainement pas pour “faire bien” ou pour faire plaisir à l’autre.

Je ne vais pas tenir une théorie de trois heures quant aux bienfaits thérapeutiques de l’exhibitionnisme par webcam. C’est une question de cul et de fantasmes. Les fantasmes, chacun a les siens, et les raisons de vouloir montrer son trilili (ou pas) à un public ébahi diffèrent fortement en fonction des ciboulots. Ceci dit, constater que l’on est observé avec intérêt au cours de ses ébats par un nombre conséquent de personnes, auquel on se s’attendait pas forcément, y’a pas à dire, c’est bon pour l’égo, et c’est méga-drôle.

Comment ça se passe ?

Je ne prétends absolument pas tout savoir en la matière. Je vais donc me contenter de parler de ce que je connais.

Un bon moyen pour être vu par un grand nombre de gens, c’est de passer par un site de rencontres pour adultes. Cela automatise la démarche, ainsi, nul besoin de s’emmerder à racoler avant de s’envoyer en l’air. Nous avons utilisé Adult FriendFinder. Inutile de prendre un abonnement payant pour cela. En effet, les ébats filmés fournissant un bon quota de visiteurs et donnant gratis de l’attrait au site, un compte gratuit sur le site suffit pour diffuser sa webcam.

Un conseil pour ne pas gâcher le trip : quel que soit le site que vous comptez utiliser, créez votre compte et comprenez comment accéder à la webcam à l’avance. Au moment de passer à l’action, il serait dommage de galérer trois heures pour lancer cette foutue webcam. Ça refroidit un brin.

Donc bon. Tu commences à faire des cochonneries, tu lances la webcam. Et ensuite ? Ensuite, le nombre de personnes qui la visualisent augmente peu à peu, il n’y a rien à faire de précis. En couple, on peut aisément dépasser le millier de spectateurs. J’ai été plutôt impressionnée par ce nombre, auquel je ne m’attendais franchement pas ! Pendant que le nombre d’observateurs grimpe en flèche, on se sent un peu comme une rock star. On redouble d’imagination pour trouver des techniques afin de faire grimper l’audimat. Et au passage, on expérimente sans même s’en rendre compte sur le moment !

Le bonus, c’est que, vu que la plupart des sites dans le genre sont internationaux, et que nombre de regardeurs de webcams pratiquent cet art micro éteint, il n’y pas de réel besoin de faire vraiment attention aux propos que l’on tient. Une ou deux gaffes (manque de glamour, propos irrespectueux envers le public, …) passeront quasi-inaperçues.

Bref…

L’exhibitionnisme par webcam peut également trouver sa place au sein d’un trip de soumission / humiliation. A mon avis, la webcam est plus à percevoir comme un outil multi-fantasmes disponible au gré de l’imagination, qu’en tant que fantasme en soi.

Bref… Faites appel à vos esprits plus ou moins tordus, et à vos webcams !

 

Edit : Venez discuter exhibitionnisme et voyeurisme sur le forum Sexualité !

 

5
Poster un Commentaire

avatar
3 Comment threads
2 Thread replies
2 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
5 Comment authors
Izigo46christian persicoMagicToyElleGUILLOU Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
GUILLOU
GUILLOU

J4AIME ME MONTRE NUS ME CARESSER DEVANT MA WEBCAM

MagicToy
MagicToy

Peut étre une p’tite video “in situ” qu’on en profites un peu non.. ?
:-)

christian persico
christian persico

ok moi aussi, qu’en pence tu?

Izigo46
Izigo46

Je sais pas quoi faire