Plug anal Nexus G-PlayLe nom du Nexus G-Play pourrait le faire passer pour un truc fabriqué par Google… D’ailleurs, lorsqu’on le google sans guillemets, on ne croise quasiment que des téléphones, des tablettes et des histoires de Google Play.

Mais rassurez-vous, je n’ai pas décidé sur un coup de tête de me caler un téléphone dans le trilili (ouf !) : le Nexus G-Play est un plug anal.

Plus précisément, un petit plug anal en silicone, capable de vibrer. Nous avons essayé ce sextoy et comptons bien partager notre avis avec vous.

Voici donc le test du Nexus G-Play.

Packaging

le plug anal Nexus G-Play, dans son emballage

Le Nexus G-Play se présente dans un emballage en carton et plastique plutôt sobre, jetable.

Celui-ci comporte le nom du sextoy, ainsi qu’une description. Il est transparent de face et sur les côtés, ce qui permet de bien observer l’objet avant déballage.

déballage du Nexus G-Play déballage du Nexus G-Play

Dedans, on trouve bien évidemment le plug, mais aussi une pile, et un étui de rangement en tissu noir, qui se referme en tirant sur un cordon.

Le sextoy

Aspect et dimensions

Le Nexus G-Play a une base fine et plate. Celle-ci soutient une partie insérable très légèrement inclinée vers l’avant, qui se recourbe davantage à son extrémité.

Le Nexus G-Play
Le Nexus G-Play

Le modèle que nous avons testé est la taille “Medium”.

Le G-Play Medium fait 8,5 centimètres de long, dont une partie insérable d’environ 7 cm. Son épaisseur est de 2 cm, et sa largeur varie entre 2 et 3 centimètres, selon l’endroit où l’on mesure. Sa base mesure 6 centimètres sur 3 centimètres.

 

Texture et matériaux

Le Nexus G-Play est en deux parties, que l’on peut séparer l’une de l’autre : un revêtement, qui recouvre la quasi-totalité du sextoy, et une partie interne, à nu au niveau de la base du plug, où se trouvent le compartiment à piles et le bouton d’allumage.

objets de plaisir - test du Nexus G-Play Le Nexus G-Play

Son revêtement, assez épais, est la seule partie qui entrera en contact avec l’anus. Souple, il est en silicone à 100%, et ne présente donc a priori aucun risque pour l’organisme.

La partie “intérieure” est intégralement recouverte de plastique rigide, et cache toutes les parties électroniques du sextoy.

Cette conception en deux parties est très pratique pour le nettoyage : il suffit d’ôter la partie supérieure, de la laver et de bien la laisser sécher avant de la remettre en place – et hop,le plug est propre, sans le moindre risque de mouiller son moteur.

La tête du Nexus G-Play
La tête du Nexus G-Play

Alimentation

Pour vibrer, le plug a besoin d’une pile AAA. Une pile de ce type est fournie dans la boîte du sextoy.

Le compartiment à pile s’ouvre assez facilement, en appuyant sur un pouic en plastique. On le referme en le clipsant. Par contre, il faut faire gaffe au sens dans lequel on place la pile : si l’on met celle-ci à l’envers, le plug s’allume quand même… Mais il s’éteint au bout de quelques secondes.

objetsdeplaisir-test-nexus-g-play-7 Le plug anal vibrant Nexus G-Play et sa pile

 

Commandes et vibrations

Le Nexus G-Play Medium n’a qu’un seul mode de vibrations, qui s’allume et s’éteint en pressant un bouton.

Ces vibrations ne sont pas hyper-puissantes, et font – du moins à mon goût – plutôt gadget qu’autre chose. Bon, c’est toujours chouette d’avoir la possibilité de faire vibrer l’engin si on le souhaite, mais pour ma part, ce n’est pas ce que j’attends en priorité de la part d’un plug anal.

Utilisation

Insertion

Le Nexus G-Play s’insère aisément, avec un peu de lubrifiant à base d’eau pour faciliter la pénétration. Histoire d’associer deux produits de la même marque, j’ai choisi le Nexus Slide pour l’accompagner.

objetsdeplaisir-test-nexus-g-play-10 objetsdeplaisir-test-nexus-g-play-9

Le Nexus G-Play, le Rosebuds Cristal et le Njoy Pure Plug.

Port

La base fine du plug anal G-Play lui permet de se caler parfaitement entre les fesses, sans provoquer de gêne pour marcher, ni pour s’asseoir.

Par contre, la zone qui vient se placer au niveau de l’entrée de l’anus est un peu plus large que la zone équivalente chez le Njoy Pure Plug, ce qui le rend un chouilla moins confortable que ce dernier… Mais il reste tout de même très confortable.

Plusieurs plugs anaux : le Rosebuds Cristal, le plug Idée du Désir, le Njoy Pure Plug et le Nexus G-Play.
Plusieurs plugs anaux : le Rosebuds Cristal, le plug Idée du Désir, le Njoy Pure Plug et le Nexus G-Play.

 

La stimulation procurée est agréable : on sent que le plug est là, c’est agréable, excitant… en restant tout de même assez doux. En contractant les muscles pelviens, on la pression exercée par la tête du plug s’accentue, ce qui déclenche une variation intéressante dans les sensations.

Quant aux vibrations, eh bien… Elles ne me font pas grand-chose, hormis un chatouillis au moment de mettre le plug en place. J’ai assez vite décidé de les éteindre.

(Note : Si j’en crois le post de Nestor à propos du Nexus G-Play sur le forum, ces vibrations, bien que modestes, font nettement plus d’effet sur un homme, en raison de la stimulation de la prostate.)

Sous les vêtements

Porté sous des vêtements, le plug ne se voit pas du tout : il reste bien planqué entre les fesses.

Le Nexus G-Play, vu de profil
Le Nexus G-Play, vu de profil

Pendant la pénétration

Le G-Play est tout à fait adapté à un port pendant la pénétration vaginale. Il ne gêne pas l’entrée du vagin, mais réduit la place libre, exerçant ainsi indirectement, par l’intermédiaire du pénis (ou du gode) une pression sur le point G de la porteuse.

Conclusion sur le plug anal Nexus G-Play

Les bons points :

  • Son port est confortable, et il procure une stimulation efficace.
  • La partie insérable est en silicone à 100%.
  • Son prix : moins de 35 euros, ce n’est pas très cher pour un chouette plug anal.

Les mauvais points :

  • Les vibrations sont peu puissantes (et, à mon goût, ne servent pas à grand-chose).

Le Nexus G-Play

Pour résumer, le Nexus G-Play est un petit plug anal sympa, efficace, confortable à porter, et qui ne coûte pas très cher. Bref : un sextoy tout à fait recommandable.

 

Afin de compléter mon avis avec un point de vue masculin sur ce plug, vous pouvez aussi lire le test du Nexus G-Play sur le forum.

 

Nexus G-Play

Nexus G-Play
8.6

Look et originalité

8/10

    Texture et matériau

    9/10

      Efficacité

      9/10

        Ergonomie et aspect pratique

        8/10

          Rapport qualité/prix

          9/10

            Les plus

            • Stimulation efficace
            • Port confortable
            • Matériau sain pour l'organisme
            • Prix bas

            Les moins

            • Vibrations peu puissantes

             

             

            4
            Poster un Commentaire

            avatar
            4 Comment threads
            0 Thread replies
            0 Followers
             
            Most reacted comment
            Hottest comment thread
            4 Comment authors
            RV95cbaBenEllenestor Recent comment authors
              Subscribe  
            plus récents plus anciens plus de votes
            Me notifier des
            nestor
            nestor

            Bonjour, juste une petite correction, ce plug propose plusieurs “séquences” de vibrations. On passe de l’une à l’autre en faisant un appui court sur le bouton marche (l’appui long servant à éteindre l’appareil).

            Ben
            Ben

            Bonjour, si les vibrations ne vous convienent pas c’est que ce produit est destiné à stimuler la prostate. Peut être que vous pouvez preter ce jouer à un homme pour completer ce test car les sensations sont vraimenent différentes que l’on soit doté d’une prostate ou non.

            RV95cba
            RV95cba

            Très bonne sensation, mon point P a passé un excellent week-end à découvrir ce joujou
            Orgasme magnifique
            Nouvelle senasation et très longue ejaculation