Ecrit le par dans la catégorie Sextoys - Mis à jour le

La boutique en ligne Neoplaisir nous a proposé de tester le Tiger G4 de Fun Factory (à ne pas confondre avec le dildo Tiger Stubs, de la même marque).

Tiger G4 de Fun Factory

Grand frère du Stronic Eins, ce vibromasseur est un sextoy plus classique : il vibre.

Bien entendu, je n’ai pas hésité une seule seconde.

J’aime bien les produits de la marque Fun Factory, et ce modèle semblait plutôt prometteur.

Avec ses stries sur toute sa longueur, sa forme recourbée et son ergot à sa base, l’engin vise une stimulation double à la manière d’un rabbit, en version texturée. Voyons s’il est efficace.

 


Packaging

Comme le Stronic Eins de la même marque, le Tiger G4 est présenté dans une boîte en carton, assez similaire d’ailleurs.

Son pourtour est d’une teinte grise, avec des “pois” en relief entourant des photos du sextoy, de face et de profil. Lorsqu’on ôte celui-ci, on accède à une boîte d’un gris doré.

Un packaging agréable à regarder, donc, mais aucun rangement permanent (ni étui ni contenant solide sur le long terme) n’est fourni.

Le sextoy

Aspect

L’appellation féline du Tiger G4 est probablement dû aux stries latérales qui couvrent sa face antérieure, qui évoquent les rayures d’un tigre.

Il est de forme plutôt phallique, version extrêmement stylisée. Rose fuchsia, recourbé à son extrémité, avec un “ergot” à sa base pour stimuler le clitoris. Les stries latérales sont en relief.

 

Dimensions

Le Fun Factory Tiger G4 mesure 3,5 centimètres de diamètre, pour 22 centimètres de long, mais sa partie en silicone ne fait que 16 centimètres, et sa partie insérable 12 centimètres.

Pour la comparaison, sur la photo ci-contre, il est en compagnie d’un gros briquet (et non d’un petit briquet, comme pour la plupart des sextoys photographiés sur ce blog).

 

Texture et matériau

Le Tiger est en silicone de qualité médicale. Un matériau sain, non poreux et qui ne sent pas bizarre. D’ailleurs, en parlant d’odeur, tout comme le Stronic, il sent la framboise !

 

Alimentation

Ce n’est pas une surprise, comme celui du Stronic, le chargeur du Tiger G4 (c’est le même, le Click & Charge) vient dans une boîte séparée. Fun Factory vend le chargeur en supplément, mais Neoplaisr le fournit avec n’importe quel sextoy rechargeable de la marque.

Le bon point, c’est que tous les Fun Factory rechargeables sont compatibles entre eux niveau chargeur, c’est pratique si on en a plusieurs.

Par contre, mauvais point : l’un des deux deux chargeurs Fun Factory que nous avions sous la main a cessé de fonctionner normalement au bout de quelques semaines seulement, à cause d’un faux-contact.
Mais peut-être ai-je été malchanceuse ou maladroite ? Je lui laisse le bénéfice du doute, mais je reste suspicieuse quant à la solidité de ces chargeurs..

Le Click & Charge recharge le vibro par induction électromagnétique, ce qui permet au sextoy de ne comporter aucune prise, donc moins de points d’entrée possibles pour l’humidité.

Il n’est toutefois pas explicitement spécifié comme étant waterproof.

Un logo dans son mode d’emploi semble bien indiquer qu’on peut le tremper dans l’eau pour le nettoyer, mais rien n’est clairement écrit à ce propos. En cas d’immersion, l’eau me semble susceptible de s’infiltrer (au moins en petite quantité) sous le revêtement silicone au niveau de sa jointure avec la poignée. Ce n’est peut-être pas le cas et peut-être suis-je un peu parano, mais dans le doute, je ne tenterai pas de lui faire prendre un bain.

Utilisation

Commandes

Les commandes du Tiger sont situées sur sa poignée.

Trois boutons. De bas en haut :

  • Un étoile, pour allumer le sextoy (une pression longue) et alterner entre les modes (une pression courte).
  • Un “-“, pour diminuer l’intensité des vibrations, puis éteindre le sextoy si on appuie longtemps.
  • Un “+”, pour l’augmenter.

Ces commandes sont plutôt intuitives, et faciles à repérer au toucher : même dans le feu de l’action, on maîtrise sans difficulté le fonctionnement de l’objet.

 

Modes

Le Tiger G4 a quatre modes :

  • Un mode de vibrations “classique”, qui est le seul dont on peut faire varier l’intensité.
  • Trois modes de pulsations.

 

Maniabilité

La poignée du Tiger G4 comporte un trou ovale. La paroi de cet orifice est arrondie, lisse et sa surface métallisée.

On peut y passer un ou deux doigts afin de manier le sextoy plus aisément. C’est plutôt confortable pour les doigts.

 

Usage anal

Contrairement au Stronic, le Tiger G4 n’est pas “verboten trillili” : c’est indiqué sur son mode d’emploi.

Du fait de sa base large, il convient pour un usage anal.

Je n’ai toutefois pas encore tenté d’utilisation anale du Tiger G4, car avec sa forme recourbée, il me semble d’avantage destiné à la pénétration vaginale.

 

Sur le clitoris

L’extrémité en pointe du Tiger est moelleuse, vibre plutôt bien, et j’y voyais donc un bon candidat pour la stimulation clitoridienne.

J’avais vu juste : appliqué sur le clitoris, il permet d’atteindre l’orgasme en quelques minutes.

Alterner entre vibrations et pulsations (surtout le premier mode de pulsations) est particulièrement efficace pour faire monter le plaisir progressivement, les pulsations, puissantes mais espacées, vous maintenant en attente sans faire cesser le stimulation.

Pour cet usage, j’ai apprécié la simplicité des commandes. Certains vibros sont très simples à comprendre lorsqu’on les a sous les yeux, mais pendant l’utilisation, on ne les regarde pas forcément, et on n’a pas forcément envie de cesser de se concentrer sur son plaisir pour déterminer s’il faut ré-appuyer six ou sept fois sur le quatrième bouton en partant du haut pour revenir au mode que l’on vient accidentellement de paumer en tentant d’augmenter la puissance. Ce qui fait qu’au final, on laisse tomber, on se concentre sur un mode qu’on aime bien, et on le garde jusqu’au bout.

Chez le Tiger G4, il n’y a que trois boutons, que l’on distingue aisément au toucher, et finalement assez peu de combinaisons possibles : une, deux, trois ou quatre pressions sur l’étoile pour choisir le mode, et éventuellement appuyer le “+” lorsque ça vibre. On garde le contrôle sur l’objet tout au long de son utilisation : jouer avec les modes devient une expérience bien plus profitable.

 

Utilisation vaginale

Lorsque j’ai utilisé le Tiger G4 pour la pénétration vaginale, je lui ai préalablement permis de faire mumuse sur mon clitoris pour un premier orgasme. Les vibrations de l’extrémité du sextoy remplissent très bien la fonction de préliminaires avant de passer à la pénétration.

Le Tiger G4 n’est pas très large. Il reste de taille tout à fait respectable (il peut concurrencer un pénis de taille moyenne), mais en étant déjà dans l’ambiance, on parvient à l’insérer assez facilement – surtout avec un peu de lubrifiant (à base d’eau pour ce sextoy en silicone).

Une fois le sextoy inséré, l’ergot à sa base stimule effectivement le clitoris, mais avec moins de puissance que ce que permettait son extrémité. Si on effectue des va-et-vient amples, il n’est pas continuellement en contact avec le clito : bref, les effets sur le clitoris sont bien là, mais ne sont que complémentaires. Ce n’est pas réellement un rabbit déguisé.

La texture des stries latérales est perceptible, de manière agréable, tandis que l’extrémité recourbée stimule efficacement la zone apparentée au “point G”.

En vidéo

Conclusion

Les bons points :

  • Il est constitué d’un matériau sain, et il sent bon.
  • Il est efficace. Doublement efficace, même, puis-qu’aussi bien pour une utilisation clitoridienne que vaginale.
  • Ses commandes sont intuitives et se manient aisément, ce qui permet de garder le contrôle sur le fonctionnement du Tiger G4, tout au long de son utilisation.
  • Son prix me parait tout à fait raisonnable (moins de 70 euros) pour une qualité tout à fait convenable.

Les mauvais points :

  • Décidément, je ne suis pas fan du système “Click&Charge” (joli nom pour “chargeur non fourni”, heureusement que les boutiques comme Neoplaisir rattrapent la bassesse de Fun Factory en le fournissant). Le chargeur est chouette dans le principe, un chargeur unique/compatible et qui fonctionne par induction, c’est forcément bien pratique, mais avec un sur deux de cassé en peu de temps (sans l’avoir spécialement maltraité) j’ai quelques doutes sur sa solidité. Remarquez qu’il est sans doute garanti, mais quand même..

 

Dans l’ensemble, le Tiger G4 m’a beaucoup plu. Efficace, très agréable à manier, il laisse aussi une impression globale de bonne qualité (matériau sain, aucun défaut visible, détails favorisant son ergonomie, etc). Seul bémol, son chargeur qui nous emballe pas. Du reste, pas de problème particulier, une efficacité très honnête, un prix pas excessif.

 

Tiger G4 (Fun Factory)

Tiger G4 (Fun Factory)
7.8

Look et originalité

8/10

    Texture et matériaux

    10/10

      Efficacité

      7/10

        Ergonomie et aspect pratique

        7/10

          Rapport qualité/prix

          7/10

            Les plus

            • Matériau sain
            • Efficace
            • Commandes intuitives
            • Prix raisonnable

            Les moins

            • Chargeur fragile

             

            Un grand merci à la boutique Neoplaisir pour nous avoir permis de tester le Tiger G4 !

             

            Elle

            Testeuse de sextoys at Objets De Plaisir
            Collectionneuse compulsive de sextoys, testeuse pointilleuse et exhibitionniste débutante.

            Poster un Commentaire

            avatar
              Subscribe  
            Me notifier des