Womanizer Inside Out

Womanizer Inside Out : un vibro aspirant et pénétrant

par Elle
le

Le Womanizer Inside Out est le concurrent direct du Satisfyer Pro G-Spot Rabbit. Son principe est similaire : il possède deux branches.

La plus courte est un vibro aspirant que l’on plaque contre le clitoris, tandis que la plus longue, pénétrante et recourbée, se consacre à la stimulation du point G.

Womanizer Inside Out

“Inside Out” signifie “à l’envers” ou “de l’intérieur”. Le nom est un peu moche, et pour être honnête, le look du sextoy ne fait pas franchement rêver. Mais ayant beaucoup aimé le Satisfyer Rabbit, je me devais de tester également le rabbit aspirant version Womanizer, ne serait-ce que pour comparer.

Acheter chez Lovehoney 

Packaging du sextoy

Nous avons reçu un exemplaire destiné aux testeurs, sans le packaging.

Cependant, lorsqu’on l’achète, le Womanizer Inside Out arrive dans une boîte en carton solide. Celle-ci contient le sextoy, sa pochette de rangement en satin noir, son mode d’emploi, ainsi que son câble de chargement et son adaptateur secteur.

Aspect du Womanizer Inside Out

De couleur noire, le Womanizer Inside Out est l’association de deux branches.

Le rabbit aspirant Womanizer Inside Out

La plus courte, ovale et bombée, comprend à sa base deux “pouics” sur lesquels on branchera le sextoy, puis ses commandes, et enfin, du côté opposé aux deux “pouics”, l’embout aspirant clitoridien, qui est amovible. La plus longue, légèrement recourbée, pénétrera le vagin.

Le sextoy mesure au total 19 centimètres de long, avec 9 cm insérables. Sa branche pénétrante a un diamètre assez fin, d’environ 2,5 centimètres.

Sa forme est un peu étrange, elle me fait penser à une sorte d’insecte. Bref : je le trouve un peu moche.

Le Womanizer Inside out et son embout clitoridien

Texture et matériaux

Le Womanizer Inside Out est en silicone pur, un matériau sain pour l’organisme. Sa surface est douce, mais a tendance à prendre la poussière. Sa partie insérable est légèrement flexible.

Alimentation du Womanizer Inside Out

Le sextoy est rechargeable. Son câble, aimanté, se branche sur deux pouics à la base du sextoy, et sur un port USB ou sur l’adaptateur secteur à son autre extrémité.

Le Womanizer Inside Out et son câble de chargement

Commandes et modes

Les commandes sont constituées de quatre boutons :

  • Un “+” et un “-” pour faire varier l’intensité des pulsations et des aspirations de la partie clitoridienne du sextoy.
  • Et une autre paire de “+” et de “-” pour contrôler les vibrations de la branche insérable.

Commandes du Womanizer Inside Out

Utilisation du Womanizer Inside Out

Les pulsations et aspirations de l’embout clitoridien sont plutôt puissantes.

Cependant, lorsqu’on insère la branche vaginale et qu’on tente de faire des va-et-vient, on a tendance à perdre facilement le contact avec le clitoris, et l’excitation retombe alors comme un soufflé.

De plus, cette branche n’est pas très grande, et si l’on se contente de la maintenir insérée sans la déplacer, le point G n’est guère stimulé. Sa forme est certes recourbée, mais son extrémité est trop fine, et ne fait pas pression contre la zone de manière harmonieuse.

A mon goût, c’est loin d’être une réussite : la forme de ce sextoy manque sérieusement d’ergonomie.

Womanizer inside out

Conclusion sur le Womanizer Inside Out

Les bons points :

  • Les aspirations et vibrations clitoridiennes sont puissantes.

Les mauvais points :

  • Sa forme manque d’ergonomie : si l’on tente de stimuler le point G, l’embout externe perd le contact avec le clitoris.
  • Il est coûte un bras : non loin de 200 euros.

Note finale du test

4 .2 / 10

Look et originalité

4/10

Texture et matériaux

8/10

Efficacité

4/10

Ergonomie et aspect pratique

2/10

Rapport qualité/prix

3/10

Les plus

  • Aspirations et pulsations puissantes

Les moins

  • Forme peu efficace
  • Prix élevé

 

Le Womanizer Inside Out est un échec, en raison d’une forme peu adaptée à l’anatomie féminine : on ne peut pas réellement stimuler efficacement le clitoris et le point G simultanément avec ce sextoy. Qui plus est, il coûte plus de trois fois le prix de son concurrent, le Satisfyer Rabbit, qui est bien plus efficace.

Son successeur, le Womanizer Duo, semble avoir une forme plus adaptée à la stimulation du point G. Peut-être parvient-il à pallier aux défauts du premier modèle.

Acheter chez Lovehoney 

Vibros aspirants Womanizer et Satisfyer
Les vibros aspirants Womanizer Premium, W500 et Inside Out, et Satisfyer Pro 2 et Fontaine de Jouvence de Noire Fontaine

 

Collectionneuse compulsive de sextoys, testeuse pointilleuse et exhibitionniste débutante.

2 réflexions sur “Womanizer Inside Out : un vibro aspirant et pénétrant”

    1. Quelques testeuses semble tout de même l’avoir apprécié, les goûts peuvent diverger. Ou alors il s’agissait de son successeur, le le Womanizer Duo, qui est, semble-t-il, bien mieux foutu (je ne l’ai pas testé, mais je me fie aux avis de celles qui l’ont essayé).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *