fétichisme de la boue et peinture dorée

Fétichismes insolites : boue et sexes géants

par Elle
le

Parmi les catégories pornographiques représentant des fétichismes insolites, voici quelques curiosités. Notamment, le fétichisme de la boue et celui des sexes géants, suintants et béants.

Fétichismes insolites : des pénis et des vagins géants

Released Reactions est un site de dessins hentai représentant des modifications corporelles extrêmes.

Extrêmes, du genre, avoir des bites qui poussent un peu partout sur le corps ou être un putois hermaphrodite aux testicules gigantesques.

Fétichismes insolites : pénis géants partout sur le corps Fétichismes insolites : putois hermaphrodite à pénis géant

Il recense des dessins, des retouches photo et des récits (en anglais) érotiques orientés science-fiction, contant les aventures de protagonistes aux vagins gigantesques et aux appétits sexuels insatiables.

Il contient en particulier une sous-catégorie nommée iGapes, consacrée aux foufounes géantes.

Une femme à vagin géant (sources : iGapes)
Une femme à vagin géant (sources : iGapes)

Fétichisme de la boue

Et voici un article décrivant le fétichisme de la boue, et une galerie de photos et de vidéos sur ce thème.

Selon l’auteur de ce texte, ce fétichisme est lié au plaisir de transgresser un interdit, au même titre que l’urophilie ou les jeux de nourriture, et peut trouver trouver une place agréable en tant que moyen d’humiliation dans le cadre de jeux BDSM.

fétichisme de la boue et peinture dorée
Fétichisme de la boue et peinture dorée. (Source : Foxy Mud)

Et puis, ça doit être bon pour la peau. Attention tout de même à la boue des champs agricoles, qui peut contenir des engrais et des pesticides.

C’est curieux, la question des lombrics n’est pas évoquée. C’est dégueu, un lombric, ça casse l’ambiance. Des techniques secrètes pour ne pas en rencontrer ?

Le fétichisme de la boue compte de nombreux adeptes sur Youtube, avec des chaînes comme celle de Gaypaladin Kassel, ou Dirtiest. En effet, nul besoin d’être tout(e) nu(e) pour plonger et se tortiller sensuellement dans un bain de boue en jouissant de la sensation visqueuse du fluide. La censure n’intervient donc pas forcément.

Acrotomophilie et peluches à moignons

La Meiki Plush Sex Doll est une poupée en peluche, destinée à maintenir un masturbateur (Fleshlight, Tenga ou autre).

Meiki Plush Sex Doll
La Meiki Plush Sex Doll

Dans sa description, tout se passe bien, jusqu’au moment où… “Et si par hasard tu es acrotomophile, tu vas apprécier ses moignons”. L’acrotomophilie est une attirance sexuelle fétichiste pour les personnes amputées. Un truc pas ultra-commun, quoi.

Étrange, comme ciblage marketing, et pas forcément hyper-respectueux envers les personnes amputés.

Trimammophilie : fétichisme des femmes à trois seins

Je vous ai déjà parlé de la trimammophilie, cette attirance fantasmée pour les femmes à trois seins. Et hop, une vidéo consacrée à ce fétichisme, avec l’actrice Taylor Chanel en mutante à trois tétons. Réalisée avec trucage, bien entendu !

Trimmamophilie : le fétichisme des femmes à trois seins - porno
Taylor Chanel, déguisée en femme à trois seins. (Screenshot de la vidéo)

Avatar
Collectionneuse compulsive de sextoys, testeuse pointilleuse et exhibitionniste débutante.

5 réflexions sur “Fétichismes insolites : boue et sexes géants”

  1. Curieux
    Assez curieux des complexités du fétichismes de la boue. Pour l’ado que je fus, voir des femmes dans la boue, avec la version catch de boue, c’était surtout l’équivalent du tee-shirt mouillé. La boue cache tout en dévoilant. C’est tout. Pour une bonne préparation “sans risque” de boue, je recommande d’acheter de l’argile médicinale. A défaut, tenter celle des potiers mais si possible en se renseignant bien sur le lieu de production. Y a eu des cas où les boues étaient contaminées au métaux lourds (oups!).
    1. Avatar
      Beaucoup de vidéos fétichistes de la boue sur lesquelles je suis tombée semblaient privilégier l’aspect communion avec la nature. Enfin c’est peut-être juste une impression, mais ça m’a semblé avoir un côté “faire l’amour avec la terre”. Avec la personne qui fusionne peu à peu avec la boue au fur à mesure qu’elle s’en enduit, jusqu’à devenir une sorte de golem sexuel. Et ça n’avait pas toujours l’air très safe : sables mouvants (je sais que c’est moins dangereux que dans les films, mais bon), boue à bulles : signe d’activité géothermique, risque de finir rôti si on a mal évalué la température… Le risque de choper un Alzheimer ou un cancer sur le long terme existe probablement, mais c’est loin d’être le seul danger encouru. Mais je dois reconnaître qu’il y a souvent une esthétique intéressante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *