Un artiste nommé Matt Bierner a utilisé la télédildonique pour réaliser un spectacle érotique d’un nouveau genre. Il s’agit d’un concert, dont l’auditoire porte des sextoys Lovense.  “The Theremin-X-project” met ainsi en scène des orgasmes musicaux.

Des orgasmes musicaux avec Lovense et le Theremin-X Project

L’instrument joué est le thérémine (instrument de musique électronique utilisé, entre autres, dans la BO de Doctor Who).

Le musicien, Armen Ra, a trois spectateurs, deux femmes (les actrices porno Casey Calvert et Ella Nova) et un homme (l’acteur porno Lance Hart). Tous trois portent des vibros Lovense, qui vibrent au gré de la musique.

La vidéo du concert, disponible sur Youtube, dure douze minutes, et comporte une tension érotique palpable.

Sur son site, Matt Bierner explique que cette vidéo est un moyen pour lui de décrire sa synesthésie, et d’expliquer le mélange des sens et l’abandon de soi à la musique.

Les vibros Lovense, tels que le Lush ou le Hush, rencontrent déjà un franc succès dans l’univers des shows webcam. En effet, ils permettent une interaction supplémentaire entre la camgirl et ses spectateurs, qui peuvent ainsi, si la performeuse l’autorise, contrôler à distance le vibro qu’elle porte.

 

11
Poster un Commentaire

avatar
4 Comment threads
7 Thread replies
6 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
6 Comment authors
CurieuxTinuElleZukiflorillege Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Fanlham
Fanlham

Je comprends l’intérêt (pour les personnes concernées) de l’aspect interactif des objets. Pour ce qui est la prestation style kraftwerk ou Tangerine Dream, j’avoue qu’elle me laisse de glace, sans doute parce que je ne ressens aucune affinité avec les acteurs ou le musicien ^^
Mais il en faut pour tous les goûts ;)

florillege
florillege

Je ne suis pas vraiment intéressée par cette démonstration surtout faite par des acteurs du porno, qui ont l’habitude de simuler à chaque prise.
Par contre il est “amusant ” qu’une personne, voire même une musique donnent des impulsions que l’on ne contrôle pas.
Pour être franche, je n’aie pas regardé la vidéo jusqu’au bout, mais le principe est sympa

Zuki
Zuki

Pour avoir en ma possession le Lush, il est bien vrai que ses vibrations sont très profondes et mènent au lâcher prise, et avec l’aspect musical, la performance devait être enivrante ! De l’extérieur, la vidéo n’a l’air de rien, c’est le genre de choses qu’il faut vivre pour apprécier j’imagine :D

Curieux
Curieux

Je rejoins pas mal de commentaires. Le thérémine je connais et j’aime bien (pour l’anecdote, c’est le premier instrument de musique électronique (1919). Et voir des acteurs (et surtout) actrices prendre leur pied, je n’ai rien contre ;-). Mais est-ce une déformation professionnelle des acteurs/trices? La manière dont c’est filmé? Ils ressentent peut-être quelque chose mais leurs émotions font surjouées. Et le joueur de thérémine me fait l’impression d’un sous-Maryline Manson en plus maigre. Marrant, ça rejoint un défaut de ce genre de sextoy mentionnés sur Le tag parfait dans les show de webcam. Au début c’était sympa mais ensuite… Read more »