Conçu par la marque japonaise célèbre pour ses “œufs” et ses masturbateurs masculins, le Tenga Iroha est un vibromasseur clitoridien moelleux, qui sort de l’ordinaire. Au programme de cette nouvelle gamme Tenga à l’attention des femmes, trois vibros aux formes simples et épurées, affirmant “repenser le plaisir” (rien que ça !).

Les Tenga Iroha ont une allure attrayante, qui fait penser à des daifuku : on en mangerait presque.

Tenga Iroha - Objets De Plaisir

Les noms de ces sextoys sont tirés du japonais : le Midori (“vert”), à la teinte verte, le Sakura (“cerisier”), rose pâle, et le Yuki (“neige”), de couleur blanche.

Mais en pratique, ça donne quoi ? Grâce à la boutique Espace Libido, nous avons testé le Tenga Iroha Yuki.

 

Acheter chez Espace Libido 

 

Packaging

Le Tenga Iroha dans son emballageDéballage du Tenga Iroha

 

Le Tenga Iroha arrive dans une boîte constituée d’un socle noir et d’une “coupole” transparente qui fait chargeur et rangement. Celle-ci ressemble un peu à celle du Tenga 3D, avec le même défaut : elle s’ouvre facilement si on ne la pose pas à plat, par exemple en la transportant dans un sac.

objetsdeplaisir-test-tenga-iroha-4objetsdeplaisir-test-tenga-iroha-6

Le sextoy

Aspect du Tenga Iroha

Le Tenga Iroha Yuki ressemble à un mini-nuage blanc.

Test du Tenga Iroha

 

Il est assez petit, et tient dans la paume de la main.

Pour l'échelle : le Tenga Iroha et un crayon
Pour l’échelle : le Tenga Iroha et un crayon

Texture et matériau

La texture est surprenante et agréable. C’est mou, moelleux, presque élastique. Ça évoque un truc à mi-chemin entre une fesse et un chamallow. Et c’est doux sur la surface.

Ce toucher curieux pourrait laisser quelques interrogations quant à la nature du matériau utilisé. Mais les Tenga Iroha sont constitués de silicone médical, et une mention “FDA approved” sur l’emballage montre qu’a priori, tout a été correctement contrôlé.

objetsdeplaisir-test-tenga-iroha-17

Lui qui appuie sur le Tenga Iroha pour que le côté méga-moelleux se voie bien sur la photo.

Alimentation

Comme je l’ai dit en présentant la boîte, celle-ci permet aussi de recharger le sextoy. Deux pouics magnétiques adhèrent à deux contacts métalliques sur le “ventre” de la partie large du sextoy.

objetsdeplaisir-test-tenga-iroha-7Le chargeur du Tenga Iroha

Commandes

Du côté des commandes, c’est réglable sans en faire trop : trois modes de vibrations d’intensités différentes, et un mode de pulsations. Le tout se choisit à l’aide de deux boutons “+” et “-“, qui font office de “Suivant” / “Précédent”.

Commandes du Tenga Iroha Yuki

Utilisation du Tenga Iroha

Pour sa taille, le Tenga Iroha est vraiment puissant. Toutes proportions gardées : ce n’est pas un Fairy, certes, mais pour un tout petit vibro sur batterie, il se débrouille sacrément bien. Les vibrations se propagent en profondeur, le tout avec un niveau sonore très raisonnable.

Mais son atout principal reste le fait qu’il soit méga-moelleux. Le contact est agréable, on peut s’en servir à volonté sans risquer de s’irriter le clito, jouer sur la pression, etc…

Cette texture le rend particulièrement pratique pour s’en servir lorsqu’on n’a pas trop la tête à se concentrer sur la recherche de la position optimale du vibro. Par exemple, si l’on fait autre chose en même temps (un truc sexuel si possible, même si ça marche aussi en mangeant un gâteau ou en écrivant un article de blog) : même en l’appuyant un peu s’importe comment, sa forme s’adapte et le contact avec sa surface est bien réparti.

Le vibro Tenga Iroha sur son chargeur

 

Il se tient bien en main : il est marrant à toucher, à presser et à tâter, même sans l’utiliser. Sa fonction annexe cachée : baballe anti-stress.

Le coup de la panne

Jusque là, tout était parfait ou presque.

Sauf que…

Mais au moment de m’en servir à nouveau, il ne s’allumait plus. Du tout. Marche plus. Pas cool. Mon premier essai fut donc le dernier.

Il est vendu comme étant waterproof. Après utilisation, je l’ai lavé, à l’eau et au savon, sans faire spécialement gaffe à l’eau sur ses commandes (ce qu’on est censé pouvoir faire avec un sextoy waterproof). Je pense que c’est ce qui l’a achevé.

Un sextoy qui n’est pas waterproof en réalité, alors qu’il est censé l’être, ça arrive souvent. Ça peut passer lorsque l’aveu “euh, en fait, il craignait l’eau” se manifeste par de l’usure sur le long terme (comme pour le Dolly Dolphin de Fun Factory, par exemple).

Mais lorsqu’un sextoy agonise au premier savonnage, ça craint… Je n’ai même pas mis à tremper le Tenga Iroha, je l’ai simplement frotté sous le robinet.

 

tenga-iroha-casse
Le Tenga Iroha, peu après son décès.

Un défaut de fabrication

En y regardant de plus près, un défaut de fabrication évident explique le carnage.

Le “couvercle”, censé boucher l’accès aux circuits, au moteur et à la batterie (qui devrait être parfaitement hermétique sur un sextoy waterproof) se décolle tout seul. En-dessous, aucune protection supplémentaire : des circuits imprimés à nus, sur lesquels on peut voir des fils soudés, et une batterie recouverte par un simple film plastique. Ça a l’air assez cheap, et c’est mouillé. Et donc, cassé.

J’ai tenté de faire sécher l’engin, histoire de lui donner une dernière chance. Rien à faire : il ne s’est pas rallumé.

 

Focalisant sur mon envie d’essayer le Tenga Iroha au plus vite, je n’avais pas prêté attention à ce problème de couvercle foireux. Mais Lui l’avait remarqué en prenant les photos : ce défaut était déjà présent au déballage. (Manque de communication, quand tu nous tiens… Bon, en même temps, lorsque je jette mon dévolu sur un sextoy qui a enfin achevé sa séance photo, je n’ai pas très envie de parler couvercles).

Le couvercle farceur du Tenga Iroha, juste après déballage.
Le couvercle farceur du Tenga Iroha, juste après déballage.

Ce n’est pas un incident isolé

Sur le moment, je me suis dit que j’avais peut-être trop malmené ce pauvre Iroha, ou que je n’avais pas eu de chance.

Mais grâce à Twitter, je me suis rendue compte qu’il ne s’agissait pas d’un incident isolé : le couvercle des Tenga Iroha semble se barrer systématiquement en cacahuète. Apparemment, Tenga aurait annoncé entre temps que le problème était résolu. Ont-il rappelé les produits défectueux ? J’aimerais bien le savoir.

 

Je m’en étais servi plutôt longtemps lors de sa première utilisation (en solo et avec Lui), et les causes apparentes de sa panne ont lourdement influencé – en négatif – mon opinion. J’ai donc estimé en avoir suffisamment appris à son sujet pour publier ce test, que j’avais commencé à écrire avant de me rendre compte de la panne.

J’ai décidé de laisser la première partie du test (celle où il marche encore) telle que je l’avais initialement rédigée. Mes premières impressions à propos de ce sextoy ont été positives. Je ne change pas d’avis quant au fait que si le Tenga Iroha ne vous claque pas entre les doigts, il se peut que vous l’aimiez bien.

Je n’ai donc pas prévenu Espace Libido de ce problème. Mais c’est une boutique honnête et très réactive. Si un souci de sextoy défectueux se présente lors d’un achat, son SAV le règlera probablement.

Conclusion sur le Tenga Iroha

Les bons points :

  • Son aspect est original.
  • Il est supra-moelleux.
  • Il vibre plutôt fort.

 

Les mauvais points :

  • Conception loupée et/ou cheap.
  • … Et donc, pas solide du tout (et même carrément cassé).

 

L’idée de départ qu’a eue Tenga en concevant le Iroha était très bonne, le design aussi, mais – tentative d’économiser sur le coût de fabrication, ou simple fail catastrophique ? – le sextoy a un défaut de fabrication désastreux : un couvercle qui ne tient pas, dissimulant des mécanismes fragiles.

Bilan : un sextoy qui aurait pu être cool, mais bien trop fragile – et absolument pas waterproof.

En bref

Je suis très déçue par ce vibro : vu la réussite que sont les masturbateurs Tenga masculins, je m’attendais à ce que le premier modèle féminin de la marque soit une bonne surprise. Et ça a failli l’être… Jusqu’à ce qu’il tombe en panne.

 

objetsdeplaisir-test-tenga-iroha-14
Le Tenga Iroha dans la main du Robosapiens. Le robot est déçu aussi.

 

Dans l’état actuel des choses, je ne vous recommanderai pas le Tenga Iroha, pour des raisons évidentes.

S’il vous attire malgré tout, et que vous souhaitez tout de même l’acheter, vérifiez bien, dès réception, que son couvercle est fixé correctement. Et faites très, très attention en le lavant.

Pour ma part, j’estime qu’un sextoy qui doit être manié avec des pincettes sous peine d’autodestruction immédiate ne vaut pas vraiment le détour. D’autant plus que le Tenga Iroha n’est pas spécialement bon marché : pour son prix, on peut avoir de la qualité.

 

Si vous cherchez un bon vibro digne de ce nom, solide, efficace, joli, original, (vraiment) capable de prendre une douche avec vous sans vous lâcher en cours de route, choisissez plutôt le Smart Wand de LELO, en vente en versions Medium et Large chez Espace Libido.

 

Tenga Iroha

Tenga Iroha
4

Look et originalité

6/10

    Texture et matériau

    7/10

      Efficacité

      5/10

        Ergonomie et aspect pratique

        1/10

          Rapport qualité/prix

          1/10

            Les plus

            • Texture agréable, toute moelleuse
            • Vibrations plutôt puissantes

            Les moins

            • La qualité de fabrication laisse à désirer
            • ... Surtout pour un sextoy qui n'est pas donné
            • Le nôtre est tombé en panne après la 1ère utilisation

             

            Merci à Espace Libido  de nous avoir fourni le Tenga Iroha Yuki pour ce test

             

            11
            Poster un Commentaire

            avatar
            8 Comment threads
            3 Thread replies
            0 Followers
             
            Most reacted comment
            Hottest comment thread
            3 Comment authors
            noneElleTemtem Recent comment authors
              Subscribe  
            plus récents plus anciens plus de votes
            Me notifier des
            Temtem
            Temtem

            Oh punaise, les boules! Depuis hier je sillonne les sites pour avoir des avis sur ce toy, car j’aimerai en acheter un, mais j’hésite encore entre le modèle rose (sakura) et le vert (midori)… j’ai plutôt vu des avis positifs, les sites qui le vendent assurent qu’il est totalement waterproof, tout comme le site officiel de Iroha Tenga, ainsi qu’une youtubeuse qui plonge carrément l’engin dans un bac d’eau, et on l’entend toujours fonctionner après(1ère video sur laquelle on tombe quand on tape iroha tenga yuki dans le moteur de recherche youtube, au cas où). Mais comme toi, une autre… Read more »

            Temtem
            Temtem

            Ah ouais ok.
            Bon, je sais que si jamais j’investis dans ce toy, je ferai super attention à ne pas toucher les boutons avec de l’eau!
            Merci pour les infos sinon :)

            none
            none

            hello

            je viens d’en acheter un et il se démonte en 1 sec sans forcer …

            donc oué pour le prix on s’attend à de la qualité et elle est pas la. Dommage. Les vendeurs ont une part de responsabilité !

            je crois qu’il me reste plus qu’a le sceller au silicone de SDB …