Il y a peu de temps, j’ai testé le Lelo Mia. Un mini-sextoy assez sympathique, façon rouge à lèvres vibrant, qui se recharge sur un port USB.

Si je vous en reparle, c’est parce que Lelo vient récemment d’en sortir une nouvelle version, le Mia 2. Et a gentiment accepté de nous en envoyer un exemplaire afin que celui-ci subisse notre jugement.

Lelo Mia 2

C’est parti pour un test et comparatif : Mia vs Mia 2.

Acheter chez Lelo 

Packaging : façon Lelo, pas de surprises

La boîte

La boîte du Mia 2 a le design habituel des coffrets Lelo. Sobre et solide. Pas de surprise de ce côté-là, donc.

Déballage d'un sextoy Lelo
Déballage du Lelo Mia 2

Elle est un peu plus large et plus plate que celle du Mia premier du nom, mais on s’en fout.

L’étui

Un petit étui de rangement en satin est fourni. Rien d’inhabituel pour un produit Lelo. Et on apprécie toujours ça.

Le sextoy

Aspect et différences avec le Lelo Mia

De l’extérieur, on ne voit aucune différence. Absolument aucune.

Le Lelo Mia 2 est pourvu des mêmes dimensions que le Mia. Il mesure 11 centimètres de long, pour 2 centimètres de diamètre.

La forme des deux versions est identique, ou presque.

Lelo Mia et Mia 2
En fuchsia, le Lelo Mia. En noir, le Lelo Mia 2.

Par soucis d’exhaustivité pour le test, notons toutefois qu’en observant très longuement, il me semble tout de même que l’extrémité du Mia 2 est très légèrement plus arrondie que celle du Mia. Mais peut-être n’est-ce qu’une illusion d’optique. Quoi qu’il en soit, rien de bien mémorable de ce côté-là.

Ce n’est qu’une fois le capuchon masquant la prise USB ôté que l’on constate une différence plus concrète.

Alors que les alentours de la prise du Mia étaient en silicone, chez le Mia 2, ils sont métallisés. Ou en plastique métallisé ? difficile à dire. Ça a l’air solide, en tout cas. Le capuchon ne se referme donc plus par pression sur la texture molle du silicone, mais en lui faisant subir une petite rotation.

Cette variation est probablement liée au fait que (attention, nouveauté) le MIA 2 est totalement étanche. Ce qui n’était pas le cas du MIA, qui résistait seulement aux éclaboussures.

Lelo Mia et Mia 2
En fuchsia, le Mia. En noir, le Mia 2.

Le Mia 2 marque un point.

On peut l’utiliser dans le bain, et il ne craindra a priori pas les divers liquides qui peuvent couler sur un sextoy fait pour être emmené partout.

Ce que j’ai, hélas, eu l’occasion de vérifier en renversant accidentellement une bière sur mon clavier, ainsi que sur le Mia 2, qui se trouvait à côté. Le Mia 2 s’en est tiré indemne et est donc validé bière-proof par expérimentation. Ce ne fut pas du tout le cas pour mon pauvre clavier.

Texture et matériau

Le Lelo Mia 2 est en plastique ABS. Un matériau dur, qui ne contient aucune substance nocive à notre connaissance.

Alimentation : USB forever

Comme le Mia, le Mia 2 se recharge sur le port USB d’un ordinateur.

Le chargement dure une heure, pour 1h30 d’autonomie en marche.

Mêmes durées que pour le Mia, donc. Ce sextoy passe plus de temps en compagnie de votre clito qu’en compagne de votre port USB, ce qui est plutôt bon signe.

L’embout USB du Lelo Mia 2 sous son capuchon

On remarquera toutefois que le Mia comportait une rallonge USB fournie, tandis que le Mia 2 n’en a plus. Dommage, un petit mauvais point.

Utilisation du Lelo Mia 2

Modes de vibrations

Le Lelo Mia 2 a six modes de vibrations, ce qui en fait deux de plus que chez le Mia.

Parmi ses modes de vibrations, on compte :

  • Un mode procurant des vibrations “classiques”, dont on peut faire varier l’intensité.
  • Deux modes de pulsations (soit un mode de pulsations de moins que le Mia).

Trois nouveaux modes :

  • Un mode dans lequel l’intensité monte progressivement jusqu’à atteindre sa puissance maximale, puis reprend à zéro.
  • Un mode “par vagues”, dans lequel l’intensité monte et descend progressivement et régulièrement.
  • Et enfin, un mode aléatoire.

Je conserve ma préférence pour le mode constant, qui reste le plus efficace pour atteindre rapidement l’orgasme. Mais les deux modes progressifs et surtout le mode aléatoire sont très agréables pour faire monter le plaisir en jouant sur les variations d’intensité.

Commandes

Mêmes commandes que chez le Mia : deux boutons “+” et “-“.

On allume le sextoy en effectuant une pression longue sur le bouton “+”. On est alors dans le mode de vibrations “classiques” le plus faible. Ensuite, on augmente ou on diminue l’intensité des vibrations avec les boutons “+” et “-“.

Une pression longue sur “+” permet de passer aux modes de vibrations plus “fantaisistes” : d’abord, les pulsations, ensuite, les modes progressifs, et pour finir, le mode aléatoire. On alterne entre ces modes par pression longue sur “+”, et on revient aux vibrations classiques par une pression longue sur “-“.

L’avis du clito

Comme le Mia, le Mia 2 est un sextoy destiné à la stimulation clitoridienne.

On peut aussi tenter de l’insérer (il est waterproof donc ne craint rien de ce côté-là), mais étant donné sa petite taille, ça n’a pas un grand intérêt.

Pour ce qui est de l’intensité des vibrations, LELO nous dit : “100% de puissance supplémentaire”. J’ai eu beau observer le MIA et le MIA 2 sous tous les angles (l’angle dans la main, l’angle près du clito, etc), je n’ai pas constaté cette différence. S’il y en a une, elle n’est pas suffisamment marquée pour être vraiment perceptible.

Le LELO MIA 2, sa boîte et son étui
Le Lelo Mia 2, sa boîte et son étui

 

Je vous fais donc un copier-coller de mes observations à propos du MIA, qui sont du coup toujours aussi valables pour le MIA 2 :

Le Lelo Mia 2 est moins puissant que ses cousins INA 2 et Smart Wand. Mais pour un vibro de cette taille, il est étonnamment puissant.

Face au Mia 2, parmi les vibromasseurs “de poche” que j’ai eu la chance de voir de près, les seuls qui fassent le poids en matière de puissance sont le Touch et le Tango de We-Vibe. (et le Mia, bien entendu). Il est même un peu plus puissant que le Touch.

Plus concrètement, il faut compter (du moins, pour moi) une durée moyenne de deux ou trois minutes pour un orgasme avec ce sextoy.

Sa petite taille le rend très pratique à utiliser à deux. Quelle que soit la situation, on peut le manier facilement, sans qu’il devienne trop encombrant, notamment pendant la pénétration.

Avec son mode aléatoire, le Mia 2 comporte tout de même un atout supplémentaire : l’effet de surprise dans ses “réactions”. Les deux modes dont l’intensité varient progressivement contribuent également à apporter une touche de subtilité.

Mia et Mia 2 de Lelo

Bilan : quoi de neuf par rapport au Lelo Mia ?

Les différences par rapport au Mia peuvent être résumées très simplement :

  • Ce que je ne remarque pas vraiment : les “100% de puissance supplémentaire”. A mon goût, le MIA ne manquait pas de puissance, donc ce n’est pas dramatique pour moi. Mais même avec toute la bonne volonté du monde, je ne parviens pas à constater cette augmentation annoncée.
  • Ce que je trouve chouette : il est waterproof, alors que le MIA ne l’était pas.
  • Ce que j’apprécie également : des modes de vibrations supplémentaires : des variations progressives et un mode aléatoire, plus intéressants que les pulsations du MIA première édition.
  • Le truc pas cool : la rallonge USB a disparu. C’est pas grave. Mais c’est pas cool pour autant.

Conclusion sur le Lelo Mia 2

Au niveau des évolutions apportées au MIA 2 par rapport à sa version précédente, rien de transcendant. Il peut maintenant prendre des bains et se voit gratifié de quelques modes de vibrations supplémentaires. Ce n’est pas négligeable, mais je m’attendais à quelques améliorations un chouia plus spectaculaires.

Bref, le MIA 2 est un petit peu mieux que le MIA, mais il n’est pas beaucoup mieux.

mini vibro Lelo Mia 2

Sur la qualité de l’objet en lui-même, rien à redire : le MIA était un excellent sextoy et le MIA 2 reste un excellent sextoy, efficace malgré sa petite taille, et très joli. Si vous recherchez un mini-vibro digne de ce nom, je vous le recommande sans hésiter.

Remarquons quand même que le MIA 2 est surtout une réédition améliorée du premier, plutôt qu’un tout nouveau modèle. C’est là son rôle, et c’est bien l’impression que nous en avons eue. C’est sans doute pourquoi les évolutions, tout en étant bienvenues (du moins pour la plupart d’entre elles), restent modestes.

 

LELO Mia 2

LELO Mia 2
8.2

Look et originalité

9/10

    Texture et matériaux

    8/10

      Efficacité

      7/10

        Ergonomie et aspect pratique

        9/10

          Rapport qualité/prix

          8/10

            Les plus

            • Rechargeable sur un port USB sans câble
            • Puissant pour sa taille
            • Waterproof

            Les moins

            • Pas de rallonges USB

             

            Merci à Lelo  de nous avoir fourni le Mia 2 pour ce test

             

            Poster un Commentaire

            avatar
              Subscribe  
            Me notifier des