Flexibilité du rabbit Dorcel Expert G

Expert G de Dorcel : test d’un rabbit pour le point G

par Elle
le

Un peu en retard pour Pâques, nous allons publier le test d’un rabbit : l’Expert G de Dorcel.

Il s’agit d’un vibro rabbit “à l’ancienne”, pourvu d’un embout clitoridien en forme de lapin. Mais, à en juger par son nom, ce sextoy se vante plutôt de ses performances sur le point G.

rabbit Expert G de Dorcel

Alors, que vaut le rabbit Expert G de Dorcel ? C’est ce que nous allons voir dans ce test.

Acheter chez Dorcel Store 

Packaging

La boîte est en carton, avec une couche plastique à l’intérieur, et le tout est jetable.

Toutefois, un étui de rangement en tissu est fourni.

Emballage du rabbit Expert G de Dorcel Déballage du rabbit Expert G Dorcel

Look du rabbit Expert G de Dorcel

Le rabbit Expert G est plutôt classique, sans être flashy. Sa poignée est dorée, et le corps du sextoy est noir.

Comme tout rabbit, il a deux branches : une pour le vagin et une pour le clitoris. La branche vaginale est légèrement recourbée, tandis que sa branche clitoridienne est un lapin.

A la base du manche du sextoy, on peut lire l’inscription “Made in China”.

Expert G de Dorcel : test d’un rabbit pour le point G

Texture et matériaux

A l’exception de la poignée, en plastique rigide, toute la surface du sextoy est en silicone à 100%. Ce matériau est inodore, non-poreux, et sans danger pour l’organisme.

Le vibro n’est guère flexible, et à moins de forcer dessus, l’écartement entre le lapin et la branche pénétrante ne bronche quasiment pas. Seules les oreilles du lapin sont souples.

Flexibilité du rabbit Dorcel Expert G

Alimentation du rabbit Expert G de Dorcel

Le rabbit Expert G est rechargeable. Son câble de chargement, qui se branche sur un port USB, est doté d’un petit embout jack. Sa batterie tient plutôt bien la charge.

Commandes et modes

Côté commandes, ça a le mérite d’être simple. En effet, il n’y a qu’un seul bouton. Celui-ci allume ou éteint le sextoy lorsqu’on le presse longuement, et permet de passer d’un mode au suivant par une pression courte.

Cependant, ça a beau être simple, ce n’est pas forcément l’option la plus pratique. En effet, si l’on presse le bouton une fois de trop et qu’on atterrit sur un mode que l’on n’aime pas, on doit se coltiner toute la succession des dix modes de vibrations de l’Expert G avant de revenir à celui que l’on avait initialement.

Parmi ces modes :

  • D’abord, trois constants. Le truc assez bizarrement foutu, c’est qu’on commence sur le plus puissant pour finalement aboutir au plus faible. Alors que généralement, lorsqu’on se masturbe, on préfère y aller crescendo.
  • Et ensuite, sept modes fantaisistes.

Mais concrètement, l’usage le plus courant de l’engin consistera à le laisser sur le premier mode de vibrations (qui est le mode constant le plus fort) et à ne plus toucher aux commandes. Bref, à quoi bon avoir dix modes ?

Rabbit Dorcel Expert G

Utilisation du rabbit Expert G de Dorcel

La branche pénétrante : très chouette

Premier constat : les vibrations de la branche pénétrante du rabbit sont puissantes.

On peut même s’en servir sur le clitoris sans pénétration, et obtenir ainsi des orgasmes sans difficulté.

Une fois inséré, le sextoy vibre fort contre le point G, qu’il vient stimuler à merveille. En lui faisant effectuer des mouvements de va-et-vient, on aboutit aisément à l’orgasme.

Le lapin : nul

Second constat : le lapin clitoridien ne sert à rien. On remarque à peine ses vibrations, qui sont beaucoup plus faibles, et complètement éclipsées par celles de la branche vaginale parmi le flot de sensations.

Certes, sa position reste globalement bonne par rapport à l’emplacement du clito. Il a au moins le mérite d’être incliné dans le bon angle, mais il ne vibre vraiment pas assez fort. Bref, sa seule action est de gêner l’accès au clitoris, que l’on pourrait stimuler avec les doigts ou avec un autre vibro s’il n’était pas là.

le Mustang de Vixen Creations, l'Expert G, l'Ina 2 de Lelo et le rabbit Elma de Passage du Désir
De gauche à droite : le Mustang de Vixen Creations, l’Expert G, l’Ina 2 de Lelo et le rabbit Elma de Passage du Désir.

Conclusion sur le rabbit Expert G de Dorcel

Les bons points :

  • Sa branche vaginale a une forme bien conçue pour stimuler le point G, et vibre fort.
  • Sa batterie tient bien la charge.

Les mauvais points :

  • Son lapin clitoridien n’a aucun intérêt : il ne vibre pas assez fort, et ne stimule donc quasiment pas. Il vaudrait mieux qu’il ne soit pas là.
  • Les commandes et l’ordre des modes de vibrations ne sont pas très pratiques.

 

Note finale du test

5 .6 / 10

Look et originalité

6/10

Texture et matériaux

8/10

Efficacité

5/10

Ergonomie et aspect pratique

4/10

Rapport qualité/prix

5/10

Les plus

  • Stimule efficacement le point G
  • Bonne batterie

Les moins

  • Vibrations trop faibles sur le clito
  • Commandes peu pratiques

 

Comme le promet son nom, le rabbit Expert G de Dorcel est très efficace en tant que vibro “point G”, grâce à sa forme recourbée et ses vibrations vaginales puissantes. Mais, en raison de vibrations trop faibles au niveau du lapin clitoridien, il ne remplit pas ses fonctions de rabbit.

Pour ma part, je suis très mitigée, et bien que le bilan ne soit pas à 100% négatif, ce n’est pas un sextoy que je vous recommanderais.

Rabbit Dorcel Expert G

Merci à Dorcel Store  de nous avoir fourni le rabbit Expert G pour ce test

Avatar
Collectionneuse compulsive de sextoys, testeuse pointilleuse et exhibitionniste débutante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *