Je ne cesse de vous vanter les mérites du Vixskin, ce mélange pur de silicones breveté par la marque Vixen Creation, qui permet d’obtenir des sextoys réalistes dont la texture à double-densité est ultra-convaincante, avec une composition parfaitement saine pour l’organisme.

Gode Mustang - Vixen Creations

La boutique Lovehoney nous a permis de tester le Mustang de Vixen Creations, un grand classique de la marque, dont la base est dotée d’une ventouse.

Gode réaliste ressemblant beaucoup au Goodfella, le Mustang n’a pas de testicules, et est donc plus stable lorsqu’il tient debout.

Acheter chez Lovehoney 

Packaging

Vixen fait dans le packaging sobre, avec une boîte cylindrique en plastique transparent. Cette boîte est assez solide, mais aucun accessoire de rangement moins encombrant n’est fourni.

Le Mustang et le Goodfella de Vixen Creations.

Look du sextoy

De par son nom (Mustang ? Un zizi de cheval ?), je m’attendais à ce que les dimensions du Mustang soient imposantes. Il n’en est rien : de dimensions tout de même respectables, le Mustang reste dans la moyenne des tailles de pénis humains, et n’a strictement rien d’équestre.

Aux coucougnettes près, c’est un jumeau parfait du Goodfella, de la même marque. L’absence de testicules permet néanmoins à la partie insérable d’être plus longue, à longueurs totales identiques.

Le Mustang et le Goodfella de Vixen Creations

Le Mustang et le Goodfella de Vixen Creations.

 

La ressemblance du Mustang avec un vrai pénis est frappante (une bite frappante ? une bifle ? ok je sors…). On n’est pas dans le clonage de zizi d’acteur à la veine près à la manière des Fleshjack, mais c’est une représentation tout de même fort réaliste d’un beau pénis.

Texture et matériaux

Ah, le VixSkin… Décidément, ce matériau est vraiment chouette.

Déjà, il s’agit de silicone pur, ou pour être plus précis, d’un mélange habilement réparti de divers types de silicones. Le matériau qui constitue le Mustang est donc sans danger pour l’organisme, non-poreux, et parfaitement inodore. Mais avec une texture qui se démarque notablement des silicone classiques.

Certes, un sextoy en silicone classique peut être moelleux. C’est le cas, par exemple, de certains Fun Factory, comme le Patchy Paul, par exemple. Mais là, ça n’a rien à voir : c’est un tout nouveau stade de moelleux. Le VixSkin a une densité différente selon les zones, ce qui permet au gode d’avoir une érection bien droite grâce a un cœur ferme, tout en étant aussi souple et malléable qu’un vrai pénis sur la surface (même “dur”, un pénis humain n’est pas un bâtonnet rigide).

Trois godes en VixSkin : le Mustang, le Goodfella et le Johnny de Vixen Creations

Trois godes en VixSkin : le Mustang, le Goodfella et le Johnny de Vixen Creations.

 

Question entretien, une seule contrainte à prendre en compte : le VixSkin n’est compatible qu’avec les lubrifiants à base d’eau (contenant lui-même du silicone, liquide, un lubrifiant silicone l’endommagerait).

Utilisation du gode

La base du Mustang est vraiment bien fichue. Ce n’est pas la meilleure ventouse que j’aie jamais vue (celle du Pride Dildo, par exemple, a une adhérence plus forte), elle a un peu de mal si on essaie de plaquer le sextoy contre une paroi verticale dans le but qu’il y tienne tout seul. Par contre, large et plate, elle permet au gode de tenir bien droit, au sol ou sur un meuble, sans perdre l’équilibre quelle que soit la cadence. De plus, elle est suffisamment large pour permettre une utilisation anale sans risque.

Le Mustang, le Goodfella et le Johnny de Vixen Creations, trois godes réalistes en VixSkin

Le Mustang, le Goodfella et le Johnny de Vixen Creations

Durant l’utilisation, la ressemblance du Mustang avec un pénis est bluffante, surtout une fois lubrifié. Sa texture à surface moelleuse le rend plus doux à l’insertion qu’un gode en silicone classique, tandis que sa courbure et son orientation lui confèrent un angle d’érection “crédible” et lui permettent d’atteindre aisément le point G.

Il tient sans problème dans un harnais dont le système de fixation est un anneau (comme le Joque, le Bella , le Tomboi ou le Sasha de SpareParts, ou encore le Tantus Bend Over). Il est bien plus facile à installer sur le harnais que le Goodfella, doté  de coucougnettes un brin galère à enfiler dans l’anneau.

Conclusion

Le gode Mustang de Vixen CreationsLes bons points :

  • Sa texture à double densité, toute moelleuse là où il faut, pour une pénétration plus douce et un réalisme accru, et bien ferme au centre pour une bonne érection.
  • Le VixSkin est un matériau sain et parfaitement inodore.
  • Il tient parfaitement debout ou dans un harnais. Cela permet de l’incorporer dans toutes sortes de jeux impliquant de simuler un pénis.

Les mauvais points :

  • Son prix (près de 120 euros) : pour un gode, c’est un sacré investissement, mais pour une qualité et une expérience que l’on ne regrette pas.

Mustang (Vixen Creations)

Mustang (Vixen Creations)
9.4

Look et originalité

9/10

    Texture et matériaux

    10/10

      Efficacité

      9/10

        Ergonomie et aspect pratique

        10/10

          Rapport qualité/prix

          9/10

            Les plus

            • Texture à double densité
            • Sain pour l'organisme
            • Réalisme bluffant
            • Tient debout
            • Tient dans un harnais

            Les moins

            • Prix élevé

            Le Mustang est un excellent gode réaliste. Un peu cher certes, mais sa texture inégalable a de quoi faire pâlir n’importe quel gode en silicone ordinaire.

            Merci à Lovehoney  de nous avoir fourni le Vixen Mustang pour ce test

            Un code promo exclusif pour les lecteurs d’Objets de Plaisir:

             

            Acheter chez Lovehoney  15% de reduction en passant par ce lien

             

             

            Poster un Commentaire

            avatar
              Subscribe  
            Me notifier des