Le Chao Mae Tuptim, oratoire phallique thaïlandais

le

Après Jeju Loveland et Penis Park, continuons notre visite virtuelle des coins phalliques du globe, avec le Chao Mae Tuptim.

Il s’agit d’un oratoire situé au cœur de Bangkok, et jonché de centaines de lingam, des représentations phalliques du dieu hindou Shiva.

le chao mae tuptim, oratoire phallique

Car Shiva, que l’on reconnaît souvent à ses quatre bras, est un dieu complexe et contradictoire. Il symbolise la préservation, la destruction, la dissimulation, la révélation, mais aussi la création d’un monde nouveau, d’où sa représentation sous forme de pénis.

Un grand Sai, une variété de ficus, étend ses branches en ce lieu. L’autel qui s’y trouve est consacré à l’esprit qui résiderait dans cet arbre depuis des centaines d’années, la déesse Chao Tuptim.

 

La légende du Chao Mae Tuptim

L’origine de cet oratoire est méconnue. Mais on raconte qu’il y a fort longtemps, une femme qui ne parvenait pas à avoir d’enfant vint ici prier Chao Tuptim. En offrande, elle lui apporta des couronnes de jasmin, de bâtons d’encens et des fleurs de lotus en boutons.

Neuf mois plus tard, elle mit au monde un fils. Pour remercier Chao Tuptim, elle plaça alors devant l’autel une sculpture en bois, représentant un immense pénis, symbole de fertilité.

Depuis, les femmes qui espèrent avoir des enfants et les hommes en quête de prospérité financière viennent se recueillir auprès de l’oratoire. Fertilité, prospérité, le pénis peut évoquer l’une ou l’autre dans la culture Thai.

chao mae tuptim
Oui, cette photo montre bien la statue d’une bite, possédant elle-même une bite

Au fil du temps, ils ajoutent des statues phalliques à l’édifice.

Les pénis du Chao Mae Tuptim

Les sculptures phalliques qui jonchent le Chao Mae Tuptim sont de toutes tailles. On en observe des minuscules, comme des gigantesques.

Elles sont constituées de divers matériaux. La plupart d’entre elles sont en bois. Mais certaines sont en métal, voire même en corne, en ivoire et en os.

Certaines portent des inscriptions sacrées réalisées par des moines bouddhistes, qui les ont bénies avant qu’elles soient apportées à l’oratoire.

des pénis rouges au chao mae tuptim

Ces pénis sculptés arborent fièrement toutes les teintes de l’arc-en-ciel, mais on observe une large prédominance de la couleur rouge.

En effet, selon certaines croyances tantriques, le rite sexuel le plus puissant requiert d’avoir des rapports sexuels avec une partenaire féminine lorsqu’elle a ses règles. Son énergie sexuelle, symbolisée par le rouge, est alors à son paroxysme.

Le Chao Mae Tuptim : galerie photos

 

(Photos : Wikimedia, galeries Flickr de Jason Eppink et de grrrrl, Creative Commons)

 

Collectionneuse compulsive de sextoys, testeuse pointilleuse et exhibitionniste débutante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *