On voit fleurir sur le net des sites consacrés à l’exhibition. Je pense notamment à la série des “Je montre mon cul” : je montre mon sextoy, mes seins, ma bite, ma chatte, ma fellation, ma sextape, mon oreille gauche, mon poney, etc.

Je montre mon cul : les sites consacrés à l’exhibition

Je montre mon cul afin qu’un jury connaisseur l’évalue

Il y a quelque temps, nous avons été contactés par le créateur de Miss Titties, un site au design tout à fait correct. Qui nous a proposé de lui pondre un article afin de ramener de la meuf, en échange d’un lien sur sa page Facebook (qui, au moment de la réception du mail, était “likée” par trois personnes. Onze maintenant. Youpi yop. La gloire, quoi).

Le principe du site ? J’envoie une photo de bonne qualité où l’on voit mes nénés. Le “jury” décide si elle est cool, et la publie sur le site si c’est le cas.

Visuellement, c’est pas vilain

Bien qu’il n’y en ait que quatre, les photos sont jolies, et sans vulgarité. Le site ne comporte (du moins pour le moment) pas de publicités. Et le jury est mixte, un monsieur, créateur de Pornolomo, un tumblr aux photos pas moches du tout, et une madame, elle-même modèle photo, et très belle. Voilà pour les bon points.

Le petit truc qui me saoûle, quand même

(Hormis le fait qu’au lieu de se contenter de demander gentiment, on me propose un “échange de services” où qu’on me fait miroiter un truc réellement moisi.)

Pourquoi je fais ma chieuse, alors ? Parce qu’on m’annonce, sur un ton cucul-la-praline à souhait, que si mes nibards sont sélectionnés, “je vais de ce pas prévenir mes copines qui vont être totalement jalouses…”. En piaillant en en gloussant, j’imagine. Normal, c’est dans ma nature de dinde à mamelles.

La petite phrase en trop qui laisse présumer qu’en évoquant ta liberté de t’exhiber, ta fierté quant à la beauté de ton corps, et patati et patata, on te prend pour un jambon. Un gros jambon bien con. Ce n’est peut-être qu’un propos innocent qui n’avait pas de telles intentions, mais il n’empêche qu’il est bien présent. Et ça gâche un peu tout. Dommage : hormis ce détail, je trouvais le reste plutôt sympa.

Je montre mon cul parmi la plèbe

Les “Je-montre-mon-quelque-chose” (un regroupement de plusieurs sites : “Je montre mon minou / ma bite / mes fesses / ma sextape, etc”), c’est un tout autre point de vue. Tu peux afficher ton anatomie quelle qu’elle soit et quels que soient les talents de ton photographe.

Même si t’es tout fripé(e), celluliteux(se) et boutonneux(se), si la personne qui a tenu l’objectif de ta webcam ultra-basse résolution afin d’immortaliser l’instant est atteinte de la maladie de Parkinson à un stade avancé, ou si t’as des goûts esthétiques douteux incompris. Du genre, disons, déguiser ton pénis en Père Noël, l’enrober de papier toilettes, l’orner de rubans et de fleurs ou poser des peluches à califourchon dessus. Le but premier n’est pas la qualité, mais la quantité. L’esthétique ne compte pas, c’est l’aspect sexuel qui prime.

Ce qui est cool

Toute photo publiée y trouve des admirateurs (tous les goûts sont dans la nature). Qui émettent des compliments, et les compliments, c’est toujours chouette pour l’ego. De plus, les commentaires sont modérés par les responsables du site avant publication. On n’y verra donc pas de trolls amateurs de propos dégradants, ni de harceleurs lourdingues.

Une petite remarque tout de même, pour les messieurs : les pénis aussi trouvent leurs admirateurs sur ce site, pour une fois. Les zézettes reçoivent autant de commentaires flatteurs que les autres organes, sans discrimination : c’est le site idéal si vous voulez que l’on se montre élogieux à l’égard de votre engin, qu’il soit gros, moyen ou petit, pointu ou arrondi au bout, velu ou glabre, etc. Toutefois, ne montrez pas là votre bite si vous avez la phobie des autres bites. En effet, a majorité des commentateurs de pénis sont des hommes. Faut croire qu’un pénis sans visage plaît plus aux hommes qu’aux femmes.

Ce qui l’est moins

De l’art ou du cochon

Bon, déjà, pour les fervents amateurs d’art, c’est râpé : là, on ne trouve que du cul, tout cru, photographié à l’arrache et pas toujours sous son meilleur angle. Du fion, j’vous dis, pas de l’art (mais parfois, du lard). Inconditionnels des courbes parfaites mises en valeurs par un éclairage adéquat y compris en matière de sexe, laissez tomber.

Gare aux fieffés curieux

Un point auquel il faut tout de même faire gaffe avant de poster sur l’un des sites de la série “Je montre mon cul” : attention à votre anonymat !

En effet, lorsqu’on publie des photos sur un site de rencontres pour adultes, généralement, seuls les inscrits y ont accès.

Il peut toujours arriver accidentellement que quelqu’un vous y reconnaisse. Par exemple,si vous n’avez pas jugé nécessaire de camoufler votre visage. Ou si vous avez une configuration de grains de beauté ou un tatouage unique qui ressort au premier plan sur la photo… Ou encore si, en arrière-plan, on voit votre chambre avec l’ours en peluche que tatie Hortense vous a tricoté pour votre anniversaire, et que cette même tatie Hortense s’est soudain sentie d’attaque pour des rencontres frivoles.

Mais il est fort probable que, si ce quelqu’un est civilisé, celui-ci ne mentionne pas sa découverte, car admettre qu’il vous a vu tout nu revient à admettre que lui-même a fait la démarche de s’inscrire sur un site pour faire des trucs pas propres.

Parfois même, comme sur Wyylde, par exemple, seules les personnes ayant payé un abonnement ont accès aux galeries photo. Si un malpoli osait venir te traiter de pervers pour avoir montré ton popotin, tu le renverrais illico à sa condition de double pervers, pour avoir payé afin de le voir.

Or, sur les “Je-montre-mon-trucmuche”, tout le monde peut mater, sans acte compromettant préalable. Ce qui est à double tranchant : un public plus vaste, mais si jamais tu te fais griller, l’indélicat lorgneur peut feindre l’innocence et le hasard googlien.

L’avis avisé des consommateurs

Dans les commentaires des photos ou des vidéos, malgré la modération, on trouve des propos qui, bien que pas insultants pour un brin, peuvent donner à ta libido une violente envie de se barrer en courant :

  • L’ores-taux-gras-feu : on peut frémir d’horreur à la vue de la moindre faute, ou encore s’en contre-ficher totalement. Mais une chose reste certaine : si l’orthographe aléatoire compte beaucoup de pratiquants, le fétichisme de la dyslexie ne s’est toutefois pas encore répandu. Et lorsque c’est écrit vraiment, vraiment, vraiment à l’arrache, parfois on comprend carrément que dalle. Ca donne des trucs improbables du genre : “Tu as un train joli corps” (tchou! tchou!), “Va voir bit si elle te plait” (moi, je préfère les octets), “je seré lesbienne je te santiré et lecheré doigteré ton trou du cul et ta chatte au si et te défonceré té trous avec des bon gode mai je ne suis pas une femme domage” (dixit un gros moustachu bien velu qui possède une galerie intitulée “astique-moi le sapin”).
  • “Hummmmmm” : Ca, c’est un truc hypra-récurrent. Au lieu de laisser son clavier tranquille, le gugusse qui ne sait pas quoi raconter écrit… une onomatopée. Toujours la même, censée représenter un gémissement de plaisir au cours d’un acte sexuel. “Hummmmmm”. Ah ouais, tu veux de l’onomatopée ? “Spoouiiiittcchhh ! Platch ! Plooerk ! Sluuurrppp ! Splok ! Blurk ! Spliiitchh ! Plooc !”. Comment ça, ça te fait débander ? Moi, ce sont les “Hummmmmm” qui me répugnent. Et je doute d’être la seule dans ce cas.
  •  Le smiley représentant un cul sur pattes qui danse. Ouaouh. Vraiment hardcore.

Coté sur le marché du fion

Pour finir, les “Je montre mon…” sont assez chargés en pub : pour un sexshop partenaire du site, pour divers sites de “rencontres” par webcam, pour une solution miracle afin de s’allonger le pénis, etc… Il semblerait que votre trilili soit assez rentable.

Edit : Je montre mon cul pour de bon

Si vous êtes venus pour le titre aguicheur, mais avez tout de même pris la peine de lire l’article en entier, pour vous remercier de votre attention, vous ne repartirez pas déçu.

Vous trouverez des photos de mon popotin dans le test du kit harnais et dildo Sex and Mischief by Sportsheet.

Et plein d’autres photos sexy, dont certaines plus osées, dans nos galeries photos ou sur le forum Exhib !

 

Edit (Deuxième du nom) : Venez discuter exhibitionnisme et voyeurisme sur le forum Sexualité !

 

3
Poster un Commentaire

avatar
3 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
ElleMiss Ayo Délé Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Miss Ayo Délé
Miss Ayo Délé

Je suis morte de rire encore une fois.
Ce blog est mon anti-stress, anti-déprime, anti-blues préférés, entre les gens qui font des trucs “chelou” et la façon dont vous en parlez, c’est trop drôle!

Miss Ayo Délé
Miss Ayo Délé

Je viens avec plaisir!
Tout à l’heure j’ai ri toute seule dans le bus en pensant à votre blog.
J’ai vu le zizi de Noël, il m’a laissé pantoise. Vivement l’hiver pour que le père Noël se rhabille. Il fait peur aux enfants dans sa tenue d’été.