J’avais très envie de comparer des harnais de diverses gammes, afin d’établir un tour d’horizon de ce que l’on peut trouver, en fonction de la gamme de prix ciblée.

La boutique en ligne Lovely Vibes a très sympathiquement accepté de nous a fourni deux spécimens qui ont attiré mon attention.

Le premier, que nous testerons ici, est un modèle peu coûteux, dont les caractéristiques laissent présager un sextoy qui n’est peut-être pas le plus luxueux du monde, mais qui reste tout à fait correct : des matériaux sains, et un look pas trop kitsch.

Sans vouloir taper dans la hypitude aiguë, un paramètre non négligeable en ce qui me concerne est que cet accessoire est fabriqué aux Etats-Unis, ce qui laisse présumer que les personnes qui ont contribué à sa fabrication ont eu des conditions de travail et un salaire acceptables (plus qu’en Chine ou au Bangladesh en tout cas).
Il s’agit du kit harnais et dildo Sex and Mischief, réalisé par la marque Sportsheets.

Packaging

Niveau packaging, c’est plutôt minimaliste : une boîte en carton, pas moche, mais jetable.

Bon, on n’a pas réellement besoin de quoi que ce soit de particulier pour stocker un harnais, mais pour ce qui est du sextoy qui l’accompagne, pour bien faire il faudra lui trouver un étui.

 

Le kit comprend un petit dildo en silicone et un harnais équipé d’un “O-ring”, anneau sur lequel on peut fixer le sextoy.

Le sextoy

Aspect

Première caractéristique qui me saute aux yeux en déballant le colis : le gode est vraiment tout petit. En le mettant, j’aurai un pénis minuscule. Mais soit, avoir un petit kiki me convient. Ce n’est pas la taille qui compte, paraît-il… Enfin si, la taille d’un sextoy est un critère important à prendre en compte. Les dimensions idéales varient en fonction des personnes qui le choisissent, et de la manière dont elles souhaitent utiliser l’engin.

Avoir un mini zboub, de temps en temps, ça peut être fort utile (c’est quand même fantastique, cette faculté de changer de pénis à volonté. Vive les harnais !). Par exemple, pour pénétrer en douceur quelqu’un qui veut tenter la pénétration anale tout en ayant quelques appréhensions quant au diamètre de ce qui peut entrer dans son trilili.

Bref, pour cette fois, j’aurai une pt’ite bite. Sa longueur reste dans la moyenne basse, avec 13 centimètres, dont 11 cm insérables. Pour ce qui est de son diamètre, c’est plutôt rikiki, avec 2 cm seulement. Sa base, qui se place dans le harnais et permet le maintien du sextoy en restant coincée derrière un anneau en caoutchouc, mesure 5,5 cm de diamètre.

Le dildo est de couleur violette, avec deux nuances qui se mélangent en formant un dégradé légèrement irisé. Cette répartition des teintes est très semblable à ce que l’on peut observer sur le Tantus Splash. Le nom de la marque, Sportsheets, est gravé sur sa base.

 

Texture et matériau

Le godemichet fourni dans le kit Sex and Mischief est en silicone, très flexible.

Rien n’est explicitement spécifié quant à la pureté du matériau, mais il est totalement inodore, et sa texture et son aspect sont très semblables à ceux des sextoys Tantus que nous avons sous la main et qui sont garantis 100% silicone, donc je ne pense pas qu’il y ait d’entourloupe là-dessus. Un bon point donc.

Le harnais

Le harnais comporte une courroie qui passe autour de la taille, et deux qui passent derrière les cuisses. Ces lanières sont rigides, et se règlent comme celles d’un sac à dos, grâce à des pouic-pouics en plastique.

Les courroies traversent un triangle en tissu épais qui protège le pubis (ce triangle n’est pas fixé aux attaches du harnais, il comporte simplement quatre fentes, dans lesquelles celles-ci passent) et se rejoignent autour d’un anneau en caoutchouc, auquel elles sont cousues.

On peut utiliser le harnais avec d’autres sextoys que celui fourni, pourvu que ceux-ci comportent une base large et plate, et que leur diamètre (base non incluse) ne dépasse pas celui de l’anneau, qui est de 3,5 cm.

Le tout semble assez solide. Les coutures ne montrent aucun signe de faiblesse, l’anneau est semblable à ceux que l’on trouve sur des harnais plus chers, et les bidules en plastique qui permettent de régler la longueur des lanières n’ont pas l’air spécialement fragiles.

Utilisation

Mettre le harnais

S’équiper du harnais Sex and Mischief est très simple.

On glisse le godemichet dans l’anneau, de manière à ce que sa base prenne appui sur le tissu.

On desserre les courroies et on enfile une jambe de chaque côté. On remonte ensuite le tout, comme un slip, puis on resserre les lanières autour de la taille et des cuisses.

 

Confort et maniabilité

Pour rendre le harnais le plus maniable possible, il faut bien serrer les lanières, ce qui, hélas, le rend un peu moins confortable et moins esthétique.

Une fois les courroies bien serrées, on contrôle presque parfaitement les mouvements que l’on transmet au sextoy.

Le harnais Sex and Mischief n’est certes pas aussi agréable et imperceptible lorsqu’on le porte que le – très chouette, mais bien plus cher – Joque de Spareparts. Les courroies tirent un chouilla, mais elles ne pincent pas : c’est bien plus confortable que des courroies en plastique, par exemple (que j’ai eu la désagréable occasion d’expérimenter avec le Briana, un harnais de la marque Vivid, pourtant une sous-marque assez connue de Doc Johnson).

 

Visuel

Le harnais Sex and Mischief ne déploie pas de montagnes d’originalité, mais son look et sobre et tout à fait correct.

Je relèverai tout de même deux défauts un peu gênants :

  • Le triangle en tissu qui couvre le pubis a tendance à rebiquer sur les côtés sous la tension des lanières, ce qui lui donne un petit côté “ailes de papillon” (viens par là que je te butine avec ma p’tite trompe), voire “oreilles de Babar l’éléphant” (à condition d’y fixer un sextoy plus gros que celui d’origine).
  • Les courroies, rigides et peu larges, boudinent un peu sur les hanches et les cuisses. Cela n’est pas dramatique à mon goût, mais on notera qu’il ne met pas autant en valeur les formes qu’un harnais doté de lanières plus souples et/ou plus larges (comme le coûteux Joque de Spareparts par exemple).

De dos, c’est sobre. Les fesses et le trilili sont bien à l’air. La foune est accessible, mais un pénis qui se risquerait à l’atteindre s’exposerait, selon la position, à de petits frottements désagréables – quoique pas dramatiques non plus – à cause des lanières. Par contre, celles-ci ne gênent pas du tout l’utilisation d’un sextoy pour la pénétration vaginale pendant qu’on porte le harnais.

Et, sinon, j’ai déjà insisté (lourdement) sur la taille miniature du sextoy fourni.

Concrètement, à titre de comparaison, voilà ce que cela donne, dans ma main et à côté du Smart Wand Medium de LELO.

Admirez mon petit zizi.

Conclusion

Les bons points :

  • Son prix est très bas (moins de 40 euros), pour un harnais “en kit” tout à fait correct.
  • Le sextoy fourni est en silicone, un matériau sain (et souvent coûteux !)
  • Son look est très sobre, sa qualité de fabrication tout à fait honnête.
  • J’insiste : son prix. Pour moins de 40 euros, en cherchant, vous pourrez peut-être trouver visuellement plus classe (et encore, ça n’est pas dit),  avec un meilleur packaging et tout, mais pour ce qui est de la qualité du produit et des matériaux utilisés, vous ne trouverez pas mieux dans cette gamme de prix. En tout cas, pas à ma connaissance.

Les mauvais points :

  • Les courroies, minces et rigides, boudinent un peu visuellement, et ne sont pas au top du top du confort.
  • Le triangle à l’avant se soulève un peu sur les bords. Cela n’est pas gênant fonctionnellement parlant, mais ce n’est pas très joli.
  • Le sextoy fourni est très, très petit. Cette caractéristique peut aussi constituer un atout, notamment pour la pénétration anale d’un partenaire qui n’a pas l’habitude, mais visuellement, ce “pénis” aux dimensions dignes d’un gros doigt est un peu ridicule, c’est pourquoi je situe cela plutôt du côté des défauts.

Pour résumer, le kit harnais et dildo Sex and Mischief by Sportsheets présente l’avantage de fournir tout ce qu’il faut pour s’initier à la pénétration anale avec un harnais, sans matériaux plastiques louches et cancérigènes, avec une qualité honnête, suffisamment correcte pour être utilisé et réutilisé à souhait, le tout rentrant dans un budget d’une quarantaine d’euros.

Par contre, la taille très réduite du dildo fourni restreint les usages possibles : il ne présente un réel intérêt que pour la pénétration anale, ce qui est déjà pas mal, et qui est sans doute le but premier d’un tel achat pour beaucoup… mais c’est tout.

Pour un autre usage, notez toutefois qu’il est possible d’utiliser un sextoy plus adapté sur ce harnais, le seul impératif étant que cela rentre dans le diamètre du “o-ring” du harnais.

 

Kit Harnais Sex and Mischief by Sportsheets

Kit Harnais Sex and Mischief by Sportsheets
7.6

Look

7/10

    Confort

    6/10

      Maniabilité

      8/10

        Solidité

        9/10

          Adaptabilité

          8/10

            Les plus

            • Solide et assez maniable
            • Look sobre
            • Prix très bas
            • Le gode fourni est en silicone
            • Compatible avec tous les godes à base plate de diamètre suffisamment petit

            Les moins

            • Courroies un poil trop minces
            • Le triangle avant rebique sur les bords
            • La toute petite taille du gode le rend un brin ridicule
            • Pas compatible avec les godes plus gros

             

            Merci à la boutique Lovely-Vibes, qui nous a fourni le kit harnais et dildo Sex and Mischief pour que nous puissions réaliser ce test.

             

            3
            Poster un Commentaire

            avatar
            3 Comment threads
            0 Thread replies
            0 Followers
             
            Most reacted comment
            Hottest comment thread
            2 Comment authors
            Test : Gode ceinture de Sex In The Shower | palaumeElleericafond Recent comment authors
              Subscribe  
            plus récents plus anciens plus de votes
            Me notifier des
            ericafond
            ericafond

            Merci pour ce test et vivement les autres.

            Le kit est peut être moins bien, mais par rapport au test du Jocque les photos sont sublimes :-)

            Merci

            trackback
            Test : Gode ceinture de Sex In The Shower | palaume

            […] Lien | Posted on août 14, 2015 by palaume Suite à nos dernières aventures, ma devise est encore plus d’actualité : « Ne pas mourir idiot » Le plaisir anal est l’une des choses que je veux découvrir. Il y a plusieurs raisons à cela, mais la principale réside dans le fait que Pa est capable, lorsqu’elle se sent prête, de m’accepter dans son fondement  sans lubrifiant et d’en tirer un plaisir inouï. Alors, comme je suis curieux ; je me dis que je dois bien en être capable. EspacePlaisir nous a fait parvenir l’outil idéal pour les débutants… Read more »