Piratage de sextoys connectés : une cage de chasteté hackée

Piratage de cage de chasteté connectée : le pénis cyber-otage

le

Amis du BDSM et des accessoires érotiques, préparez-vous à affronter un nouveau fléau : le piratage de cage de chasteté connectée.

L’ère des sextoys connectés pose des problématiques qui peuvent paraître incongrues au premier abord. Et notamment, la question de la sécurité logicielle.

Jusqu’à présent, lorsqu’on évoquait les failles de sécurité des sextoys connectés, la confidentialité des données était le seul enjeu. Cependant, lorsqu’il est question de piratage de cage de chasteté connectée, les chose se corsent, car votre pénis peut littéralement se retrouver pris en otage par un hackeur malveillant.

Piratage de sextoys connectés : la cage de chasteté CellMate hackée

La cage de chasteté connectée CellMate

L’accessoire en question est la CellMate, de la marque Qiui, est une cage de chasteté connectée. Le principe ? Vous enfilez la cage sur votre pénis, comme n’importe quelle cage de chasteté. Puis, via une appli sur smartphone, vous confiez les commandes de la CellMate à un(e) partenaire à distance.

Votre maître(sse) possède alors le contrôle total sur le verrouillage de la cage, et peut décider d’incarcérer Popaul pour la durée de son choix. Sur le papier, cela peut donner lieu à des jeux BDSM fort amusants, et s’avérer particulièrement intéressant dans le cadre de relations de domination-soumission à distance.

Le piratage de cage de chasteté connectée et ses conséquences

Il s’agit du premier cas où le hack d’un sextoy présente un risque physique pour son utilisateur. En effet, lorsque le contrôle de votre cage de chasteté connectée tombe entre les mains de personnes mal intentionnées, l’aventure peut vite tourner au cauchemar.

D’après le magazine Vice, qui a recueilli leurs témoignages, plusieurs utilisateurs de la CellMate ont été victimes du piratage de leur cage de chasteté connectée.

“Robert” (c’est un pseudonyme), l’une des victimes, a reçu un message de la part du hackeur, lui réclamant une rançon de 0,02 bitcoin (environ 650 euros) pour libérer son pénis. Fort heureusement pour lui, à ce moment là, il ne portait pas sa cage lorsqu’il s’est rendu compte que celle-ci était effectivement définitivement verrouillée. “RJ”, une autre victime, a eu affaire au même procédé, mais semble avoir été moins chanceux. L’histoire ne nous dit pas comment il est parvenu à se libérer.

Le hacker aurait notamment dit à l’un des malchanceux : “Your cock is mine now” (“Ton pénis m’appartient désormais”).

Certains fantasment sur le moneyslaving, pratique sexuelle entre adultes consentants, où le soumis prend du plaisir à se faire “plumer” financièrement par une femme dominatrice, le tout parfois associé à un chantage simulé. Cependant, lorsque le chantage en question n’est pas un jeu consenti, l’expérience doit s’avérer quelque peu traumatisante.

La cage de chasteté connectée Cellmate et son verrou

Une faille de sécurité de la CellMate

En octobre, Pen Test Partners, une entreprise d’experts en cyber-sécurité anglais, a repéré cette faille de sécurité de la CellMate. Si le serveur ne répond pas, que ce soit à cause d’un bug ou d’un hack, la cage reste bloquée en position verrouillée. C’est ballot.

En mai, Qiui, la marque chinoise à l’origine de cette cage de chasteté, avait alors publié une nouvelle version de son appli, censée régler le problème. Cependant, l’interface serveur associé à la première version demeure en ligne, et la version piratable est donc toujours utilisable. Bref, les pénis des utilisateurs qui n’ont pas mis à jour leur app sont en danger. Contactée par Pen Test Partners et le site d’actu TechCrunch à ce sujet, Qiui a admis avoir renoncé à résoudre le problème.

La marque a cependant partagé une méthode de secours permettant à une personne qui se retrouverait bloquée dans la cage de libérer son pénis sans risque de se blesser. L’intervention nécessite de détruire le sextoy, mais permet de sauver la zigounette emprisonnée dedans. Pour ce faire, Qiui préconise de forcer l’ouverture du panneau sur l’avant de la cage, et appliquer d’un courant électrique sur deux des fils afin d’actionner son moteur pour la déverrouiller…

Cela dit, si vous souhaitez expérimenter vos talents de Mac Gyver du cul, il existe tout un tas de moyens plus ludiques et moins stressants.

Pen Test Partners a également démontré de belles failles de sécurité chez la CellMate en ce qui concerne les données, en parvenant à récupérer, entre autres, les pseudos et les localisations géographiques des utilisateurs. Mais on n’est plus à ça près !

La CellMate entre nos mains

Coïncidence, nous allions bientôt publier le test de la CellMate… Et justement, en l’essayant, nous nous interrogions sur les risques de se retrouver avec le sboub coincé pour une durée non-consentie en cas de partenaire de jeu mal intentionné(e) ou de fausse manip.

Packer Mr Limpy et cage de chasteté connectée CellMate
Le Limpy, en sécurité hors de la cage de chasteté connectée CellMate

En effet, la cage de chasteté CellMate ne possède aucun système de sécurité permettant de la déverrouiller par défaut si l’on perd la connexion, ou en cas de désaccord avec la personne aux commandes. Les mésaventures de ces pauvres messieurs répondent donc à nos questions : c’est effectivement risqué, et vraiment mal conçu…

Même si nous n’avons, fort heureusement, pas eu d’ennuis, je ne pense pas que nous nous risquions à réutiliser l’engin de sitôt !

Collectionneuse compulsive de sextoys, testeuse pointilleuse et exhibitionniste débutante.

2 réflexions sur “Piratage de cage de chasteté connectée : le pénis cyber-otage”

  1. “Et justement, en l’essayant, nous nous interrogions sur les risques de se retrouver avec le sboub coincé pour une durée non-consentie en cas de partenaire de jeu mal intentionné(e) ou de fausse manip.”
    Prévoyez une scie à métaux… :D.

    1. Hum, je sais pas, un mec a dit s’être retrouvé avec une vilaine cicatrice suite à un hic de réseau (sans le moindre piratage) qui a laissé sa cage coincée en position verrouillée.
      Si j’avais une zigounette et que je la coinçais dedans, je pense que j’essaierais d’abord la technique d’ouvrir le panneau avant de la cage… En espérant que ça marche….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *