packer Limpy

Limpy : test d’un faux pénis mou, ou packer

par Elle
le

Le Limpy n’est pas un sextoy comme les autres. Il s’agit d’un packer, c’est-à-dire un gode mou, que l’on revêt dans un harnais ou un sous-vêtement adapté, pour le simple plaisir de porter un pénis.

packer Limpy (faux pénis mou)

Concrètement, ce n’est pas un sextoy à proprement parler. On pourrait plutôt le désigner comme étant une sorte de prothèse de pénis. Enfin, prothèse, entendons-nous bien. Le Limpy n’a aucun but médical. Il ne s’agit pas de faire pipi avec, il ne s’agit pas non plus d’une utilisation sexuelle, mais de confort et de bien-être.

Acheter chez Lovehoney 

Dans quel but utilise-t-on un packer ?

Si vous vous dites que vous vous sentiriez plus à l’aise en portant un zizi, un packer vous permet d’expérimenter ce ressenti.

packer Limpy Lovehoney

Les accessoires de packing ciblent en premier lieu les personnes transgenres.

Mais ils peuvent aussi intéresser les femmes cisgenres qui souhaitent découvrir ce que ça fait d’avoir un pénis dans la vie de tous les jours, ou se transformer en mec le temps d’une soirée, que ce soit pour un fantasme sexuel, par curiosité, ou simplement pour s’amuser à jouer un rôle.

Look du Limpy

Lorsqu’on observe le Limpy, on croirait avoir affaire au gode réaliste le plus ordinaire qui soit, mais qui aurait débandé. Il ressemble à un pénis flaccide. Tout mou, il possède une paire de testicules, qui constitue sa base.

dimensions du packer Limpy

Le modèle que j’ai choisi mesure 15 centimètres. Pour un pénis humain qui ne bande pas, ces mensurations ne sont pas dignes du Guiness des records du cul, mais c’est tout de même bien gros. Et c’est la taille la plus petite disponible ! L’autre modèle mesure non moins de 20 centimètres !

Quitte à porter un faux pénis, je souhaitais que celui-ci soit le plus réaliste possible, y compris niveau dimensions. J’ai donc boudé la version phallus d’éléphant.

diamètre du packer Limpy

Texture et matériaux

Le Limpy est en TPE, nom générique pour désigner les élastomères thermoplastiques. Il s’agit d’un matériaux poreux, de composition indéterminée. Mais a priori, il ne contiendrait pas de phtalates ni autres substances nocives. La texture ressemble beaucoup à celle des Fleshlight, mais contrairement à ces derniers, le Limpy est inodore.

texture du Limpy

En raison de sa porosité, je déconseillerais ce matériau pour un gode classique. Les pores servent d’abri aux bactéries, et on ne peut par conséquent pas désinfecter parfaitement l’engin. Mais vu que le Limpy est voué à rester confortablement installé dans votre slip, et ne risque pas de pénétrer qui que ce soit, c’est moins important.

Le Limpy est tout mou. Pas comme un gode à double densité style Goodfella de Vixen Creations ou la RealCock 2, non, vraiment très très mou. A mi-chemin entre un pénis flaccide et une demi-molle.

packer Limpy

Port du Limpy en tant que packer

Il existe des sous-vêtements prévus pour le packing. Notamment, le Pete de Spareparts Hardwear semble très prometteur. Nous connaissons cette marque pour ses excellents harnais, le Joque, le Tomboi, le Bella, le Sasha et le Deuce, que nous avons eu l’occasion de tester, et il ce slip malin a de grandes chances d’être du même acabit.

Cependant, je ne possède pas de sous-vêtement de ce type. Un harnais confortable porté sous un caleçon fera donc l’affaire. J’ai opté pour le Tomboi, pour son look non-genré.

gode flaccide

Certes, cela fait deux épaisseurs de slibard sur le popotin. Moi qui ne suis pas fan des vêtements serrés, j’ai mis quelque temps à m’habituer à la sensation. Mais on ne se balade pas avec le zboub qui dépasse du slip, que je sache !

Si j’ai eu envie d’essayer le Limpy, c’est principalement par curiosité, mais aussi pour essayer toutes ces choses rigolotes que l’on peut faire lorsqu’on possède un zizi mou.

Le Limpy et la RealCock 2 DTF
Le Limpy et la RealCock 2 DTF

Enfin, toutes, pas vraiment : je ne suis pas près de faire des dessins dans la neige avec mon pipi, alors que je jalouse amèrement cette compétence du sexe masculin. Notons que la non-réalisation de ce rêve n’est pas une fatalité. Il existe aussi des packers dits “STP” pour “Stand to Pee”, qui permettent de faire pipi debout.

Mais je peux faire l’hélicoptère ! Et c’est un argument de poids, qui me fait grandement apprécier cette opportunité de porter un pénis.

le Limpy : un packer (faux pénis flaccide)

Accessoirement, je peux aussi me gratter les testicules, me tâter le bout du gland, jouer à dodeliner du zizi… Ou laisser ma conséquente quéquette flaccide dans son slip, et laisser admirer cette bosse au niveau de mon entrejambe, prometteuse mais clairement pas en érection.

Conclusion sur le packer Limpy

Les bons points :

  • Porter un pénis mou s’avère fort intéressant, y compris pour les personnes cisgenres. Cela peut exciter, amuser, rassurer, etc, tout dépend du but initialement recherché… Mais c’est en tout cas une expérience à tenter !
  • Celui-ci est très bon marché : il coûte à peine plus d’une quinzaine d’euros.

Les mauvais points :

  • Son matériau est poreux. Ce n’est pas dramatique vu qu’il n’y aura pas de pénétration avec, mais en silicone, ça aurait été encore mieux.
  • Il s’agit d’un packer très “basique”. C’est un faux zizi mou somme toute assez convaincant, mais bien entendu, il existe mieux dans des gammes de prix plus élevées.

faux pénis mou

Note finale du test

8 .5 / 10

Look et originalité

8/10

Texture et matériaux

7/10

Ergonomie et aspect pratique

9/10

Rapport qualité/prix

10/10

Les plus

  • Porter un packer est une expérience intéressante
  • Très bon marché
  • Très bien pour son prix

Les moins

  • Type de packer plutôt basique

Le port du packer Limpy fut pour moi une expérience enrichissante. On s’intéresse principalement aux pénis lorsqu’ils sont durs, mais on néglige bien souvent tous ces petits trucs sympas que l’on peut faire avec un zizi mou.

Si vous recherchez un packer, le Limpy est bon marché, et très bien pour son prix. Il permet d’expérimenter sans se ruiner, et l’engin s’avérera largement suffisant pour beaucoup de monde. Ensuite, si vous souhaitez posséder un pénis flaccide encore plus réaliste, il faudra cibler un peu plus cher.

 

Merci à Lovehoney  de nous avoir fourni le Limpy pour ce test

 

Un code promo exclusif pour les lecteurs d’Objets de Plaisir:

 

Acheter chez Lovehoney  15% de reduction en passant par ce lien

 

Limpy : test d'un faux pénis mou, ou packer

Collectionneuse compulsive de sextoys, testeuse pointilleuse et exhibitionniste débutante.

4 réflexions sur “Limpy : test d’un faux pénis mou, ou packer”

  1. Coucou, J’adore ce test très original, c’est une excellente idée de présenter un faux pénis dans un contexte autre que sexuel. Et qui ne rêve pas de faire l’hélicobite?
  2. Hello ! Juste pour info, ce n’est pas la plus petite taille, il existe une taille XS, qui est, je pense, la plus utilisée par les personnes transmasculines et/ou non binaires qui se tournent vers le Mr Limpy. C’est aussi clairement le meilleur rapport qualité/prix si on cherche un simple packer et pas un STP ou une prothèse qui permette aussi de faire du sexe.
    1. Hello ! Merci, c’est bon à savoir, la version S que nous avons testée semblant effectivement toujours un brin “too much” pour des dimensions “réalistes”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *