Nous venons de regarder “Quand les hommes préfèrent le silicone”, un reportage d’Arte sur les sex dolls.

un reportage Arte sur les sex dolls : Quand les hommes préfèrent le silicone

Ce reportage nous présente plusieurs personnalités en relation avec le monde des poupées sexuelles en silicone. Et il nous laisse entrevoir leur univers et leur mode de vie. Le tout sans juger, mais toujours avec la question en tête. Pourquoi certains hommes préfèrent-ils le silicone à une femme de chair et d’os ?

L’homme qui vit avec des love dolls

Un homme qui vit seul, en compagnie de ses nombreuses love dolls. Il en emmène de temps en temps une en ballade, le temps d’une séance photo. Ses enfants sont au courant, et ont fini par accepter, tant bien que mal, sa passion peu ordinaire.

La gérante d’un bordel de sex dolls

La gérante d’un bordel de sex dolls, qui nettoie le sperme des clients sur ses poupées, sans réel dégoût. Après tout, elle porte des gants. Et ce n’est pas plus sale que faire la plonge dans un restau.

Un fabricant de poupées sexuelles

Un fabricant allemand de love dolls, qui met en place les yeux des poupées dans leurs orbites. Devant des corps de love dolls sans tête pendus à des crochets, tels des carcasses de viande dans une boucherie, il explique la diversité des anatomies de poupées.

Pourquoi des hommes préfèrent-ils les poupées ?

Il n’y a probablement pas de réponse universelle à cette question. Est-ce la crainte de ne pas satisfaire l’autre ? Or, une poupée ne juge pas. Elle n’a aucune attente, aucun besoin. Elle patiente, immobile, jusqu’au moment où son propriétaire voudra s’occuper d’elle. Et elle comble sa solitude, sans la complexité des rapports humains.

Le reportage est diffusé sur YouTube :

4
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
3 Thread replies
2 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
CurieuxElle Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Curieux
Curieux

Sujet intéressant. A partir de quel moment considère t on un objet comme susceptible d’amour? Demandez à des gosses l’amour qu’il portent à leur nounours… Un autre blog avait testé un bord…, heu… service de prêt de sex-doll (?) https://www.letagparfait.com/fr/2018/02/19/ma-premiere-fois-avec-une-sex-doll/ La perception semble loin de celles ressenties avec une humaine. D’un autre coté… Célibat aidant, difficulté à se mettre en couple, difficulté à trouver quelqu’un qui convienne, ça pourrait être une solution… A condition d’y mettre le prix (dans les 5000€ min). Et d’assumer les regards de la société. D’un autre coté, à tout prendre, je pense que je préférerais… Read more »