La marque Wet For Her nous a envoyé le harnais Tomboi, de la marque SpareParts Hardwear, ainsi que sa dernière création, le Fusion, un gode très particulier.

objetsdeplaisir-test-harnais-tomboi-spareparts-4

Le Fusion est tout particulièrement conçu pour être utilisé avec ce type de harnais, et il était donc recommandé que nous les testions ensemble.

Ces deux accessoires érotiques étant étroitement liés, nous avons d’abord pensé réunir les deux tests dans un même article. Mais il y a pas mal de choses à dire sur chacun d’entre eux : je commencerai donc par vous parler du harnais Tomboi. Le Fusion, ainsi que son utilisation avec le Tomboi (et avec d’autres harnais), seront réservés à un prochain article.

Nous avons déjà deux autres harnais de la marque SpareParts, le Joque et le Bella : nous établirons donc une comparaison avec le Tomboi au fil de cet article.

Voici le test du harnais Tomboi, de SpareParts Hardwear.

Visiter Wet for Her 

Packaging et rangement

Emballage

L’emballage est un peu plus simple que celui dans lequel nous avions reçu le Bella (qui est très semblable à celui que l’on peut voir sur le site de Spareparts pour le Tomboi), mais il présente plutôt bien. [Edit : En fait, l’emballage du Tomboi existe en 2 versions : dans une boite noire comme celui du Bella, et en sachet. Pour limiter les frais de ports depuis les USA, SpareParts envoie les produits en sachet à l’international.]

 

objetsdeplaisir-test-harnais-tomboi-spareparts-1

 

On a affaire à un packaging assez classique pour un vêtement : une grande pochette à zip en plastique transparent, destinée à être jetée après ouverture. Cette pochette contient un grand carton, qui rend tout un côté opaque. De l’autre côté, le carton replié n’arrive qu’à mi-hauteur, on peut donc apercevoir le harnais et sa pochette.

Sur ce carton, une grande photo d’illustration, montrant une jeune femme athlétique, aux cheveux courts, qui porte le harnais (“Tomboy” signifie “garçonne” ou “garçon manqué” en anglais), ainsi que le logo de la marque et quelques instructions.

On peut lire la mention “Handcrafted USA” (fabriqué à la main aux États-Unis), ce qui laisse supposer que la fabrication s’est déroulée selon des normes exigeantes, et que les personnes qui y ont contribué ont eu un salaire et des condition de travail décents.

Le Tomboi est également vendu en pack avec un sextoy Wet For Her, et le conditionnement peut alors être différent.

 

Rangement

Une pochette de rangement est fournie. Comme celles du Joque et du Bella, elle est assortie avec le harnais, et constituée d’un tissu semblable.

Cette pochette est jolie, est c’est pratique pour ranger le harnais sans l’abîmer. Elle ferme grâce à une fermeture éclair.

 

objetsdeplaisir-test-harnais-tomboi-spareparts-10 objetsdeplaisir-test-harnais-tomboi-spareparts-9

 

Le harnais

Aspect

Le Tomboi a un look décontracté, mais joli. Contrairement au Bella, qui est axé froufrous et dentelles, il fait davantage penser, comme le Joque, à un sous-vêtement que l’on mettrait pour faire du sport.

Je ne trouve pas qu’il fasse spécialement “garçonne” en lui-même, il est juste suffisamment neutre pour aller avec la plupart des styles.

Harnais Tomboi de SpareParts

 

 

Côté interne, sur le devant, au niveau de l’anneau destiné à la fixation du sextoy, deux pans de tissus se rabattent : lorsqu’on porte le harnais sans sextoy, on ne se balade pas la foune à l’air. Derrière ces pans de tissu, sous l’anneau, se cache également une mini-pochette, prévue pour y caser une mini-ogive vibrante, ou, plus efficace, un mini-vibro comme le Tango de We Vibe.

 

Tailles

Toutes les tailles fabriquées par SpareParts pour le Tomboi sont disponibles chez Wet For Her. C’est-à-dire : une flopée de taille (7 en tout), qui vont de XS à 3X.

Comme le Bella, le Tomboi se porte très près du corps et ne comporte aucun système de réglage. Il faut être très précis dans le choix de la taille, et prendre des mesures pour déterminer celle-ci.

On trouve des instructions pour se mesurer correctement, et une grille de correspondance des tailles sur la page de présentation du Tomboi, sur le site officiel de SpareParts Hardwear. La grille figure également sur l’emballage, je vous l’ai donc scannée :

tomboi-spareparts-grille-correspondance-tailles

 

Quant aux consignes de mesure, ce sont strictement les mêmes que pour le Bella. Je vous copie-colle donc la traduction que j’en avais faite dans mon test du Bella :

 

Il faut mesurer votre tour de hanches avec un mètre à ruban, à une hauteur d’environ 2,5 cm sous l’os du bassin, puis vous fier à la grille de correspondance et à la forme de votre corps vu de profil :

  • « Pleine lune » (fesses et ventres arrondis) : choisissez une taille au-dessus de ce que vous indique la grille.
  • « Trois quarts de lune » (ventre légèrement arrondi et fesses plutôt rondes, ou fesses bien rebondies) : idem, une taille au-dessus de ce qui est annoncé dans la grille.
  • « Demi-lune » (plat devant, rond derrière) : prenez la taille que vous indique la grille.
  • « Quart ou croissant de lune » (des formes plutôt plates) : choisissez la taille en-dessous de celle indiquée.

[Edit : En fait, il ne faut peut-être pas toujours se fier à l’histoire des lunes pour le choix de la taille (voir les commentaires)]

 

Sextoys compatibles

Comme ceux du Joque, du Bella et du kit Bend Over de Tantus, le système de fixation du Tomboi est constitué d’un anneau légèrement élastique, appelé « O-Ring ».

Lorsqu’aucun sextoy n’est installé sur le Tomboi, son anneau a un diamètre interne d’un peu plus de trois centimètres.

Cet anneau est suffisamment élastique pour pouvoir y faire passer des sextoys un plus larges, mais faut pas pousser non plus. A peu près tous les godemichets ayant une base large et plate et un diamètre compris entre 3 et 5 centimètres sont compatibles. Par exemple : le Fun Factory Tiger ou le Tantus Comet, le Tantus Splash, et, comme je le disais dans l’intro, le Fusion de Wet Wor Her.

 

objetsdeplaisir-test-harnais-tomboi-spareparts-5
Le Tomboi et le Fusion de Wet For Her

On peut également s’en servir pour mieux maintenir un gode-ceinture “strapless”, comme le Feeldoe de Tantus, le Share de Fun Factory, ou un de leurs cousins semblables.

Matériaux

Le harnais Tomboi est en tissu extensible, assez semblable à celui qui constitue le Joque : 77% nylon et 23% spandex. Le tout semble solide, il n’y a aucun défaut dans les coutures, et pas le moindre fil qui dépasse.

Sa texture ressemble un peu à celle d’un maillot de bains, avec des élastiques plus fermes au niveau des jambes et sur le devant. Un élastique large et très solide se trouve au niveau de la ceinture.

On peut le laver à la main, ou en machine sur cycle délicat, si possible après l’avoir placé dans un filet à linge pour le protéger. Il faut ensuite le laisser sécher à l’air libre, ou au sèche-linge à basse température. Le  tissu sèche assez rapidement.

Un petit oiseau sur l’emballage nous rappelle d’ailleurs que, comme n’importe quel sous-vêtement, il vaut mieux le nettoyer avant la première utilisation : “Don’t be a dirty bird. Wash before use” (“Ne sois pas un oiseau sale, lave-le avant de t’en servir”. C’est un jeu de mots, “dirty bird” étant également un terme péjoratif employé pour désigner une femme qui couche avec beaucoup de gens sans se soucier des conséquences. On pourrait peut-être traduire à la louche ce double sens par “cochonne”.).

tomboi-spareparts-dirty-bird
Le piou-piou à l’hygiène douteuse.

 

Utilisation

Mettre le harnais

Comme le Bella, le harnais Tomboi s’enfile à la manière d’une culotte classique, nul besoin de mode d’emploi.

Pour mettre le gode en place dans le Tomboi, c’est tout aussi simple : depuis le côté intérieur du harnais, on le glisse, la tête la première, dans l’anneau, et on le pousse en avant jusqu’à ce que seule sa base reste côté interne. On peut ensuite, si on le souhaite, rabattre les deux pans de tissu par-dessus la base du sextoy pour éviter les frottements. Ou, au contraire, avec le Fusion (mais je vous en parlerai dans son test), écarter ces pans pour profiter au maximum des frottements au niveau de la zone clitoridienne.

objetsdeplaisir-test-harnais-tomboi-spareparts-7 objetsdeplaisir-test-harnais-tomboi-spareparts-6

Le Fusion de Wet For Her, enfilé sur le Tomboi

Comme le Bella, le Tomboi ne comporte aucun système de réglage : pas de courroies, pas de lacets, c’est l’élasticité du matériau qui permet de rentrer dans le harnais et qui maintient ensuite le sextoy en place. C’est pour cela qu’il faut mesurer sa taille avec beaucoup de précision. Il me semble tout de même que le Tomboi permet une marge d’erreur un peu plus grande que le Bella, car sans couche de dentelle, son tissu est davantage élastique.

Confort

Le Tomboi est ultra-confortable, encore plus que le Joque et le Bella.

Le tissu colle bien au corps, mais il laisse bien respirer la peau, en permettant à la transpiration de s’évaporer. On s’y sent davantage “au frais”, et c’est doux et confortable. J’ai l’impression de porter un maillot de bain, auquel on aurait ajouté une ceinture élastique à la taille.

J’ai essayé de le porter sous un jean. Visuellement, c’est exactement comme un boxer classique. L’élastique peut s’apercevoir en cas de pantalon est taille basse, mais il n’a aucune caractéristique qui pourrai permettre de l’identifier au premier coup d’œil comme étant le haut d’un harnais.  Au bout d’un moment, je me suis habituée à l’élastique qui fait office de ceinture, et j’ai oublié sa présence.

Il s’enlève et se met comme une culotte classique, donc pas de contraintes qu’il s’agisse d’aller aux toilettes ou de se déshabiller à la va-vite.

Au niveau visuel, c’est plutôt pas mal : bon, ça boudine un peu au niveau des élastiques, mais ça reste raisonnable. Le harnais est très près du corps, mais l’arrière couvre plutôt bien mes fesses, et les élastiques tombent plutôt au bon endroit (c’est-à-dire pas en plein épicentre graisseux), l’effet “gigot” reste limité.

objetsdeplaisir-test-harnais-tomboi-spareparts-11 objetsdeplaisir-test-harnais-tomboi-spareparts-2

Nous n’avons pas encore eu le le temps de prendre des photos du harnais Tomboi porté (et d’ailleurs, on ne l’a toujours pas fait pour le Bella, mais c’est prévu), nous en publierons donc dans un prochain article.

Maniabilité

L’élasticité de tous les composants du harnais maintient le sextoy bien en place, très près du corps. On peut alors le manier très aisément, car on sent les variations de pression au niveau de sa base, et on devine ainsi intuitivement sa position.

Le gode suit parfaitement les mouvements des hanches. Il est directement plaqué contre le pubis par l’anneau et le tissu bien tendu du harnais, il n’y a donc pas de “latence” dans les gestes, on contrôle ainsi à merveille où le sextoy va et comment il y va.

Conclusion

objetsdeplaisir-test-harnais-tomboi-spareparts-8Les bons points :

  • Le harnais Tomboi est joli, tout en gardant un look assez passe-partout.
  • Il est très confortable à porter, y compris sous des vêtements.
  • C’est un harnais de qualité, solide et bien fait dans les moindres détails.
  • Cemme le Joque et le Bella, il est très maniable et permet de garder constamment le contrôle sur la position du godemichet.
  • Il est moins cher que les autres harnais SpareParts que nous avons testés (le Joque et le Bella).

Les mauvais points :

  • Comme avec le Bella, il faut être très précis sur la taille que l’on choisit, car il n’a aucun système de réglage, on compte uniquement sur l’élasticité des matériaux. Il ne conviendra donc peut-être pas aux personnes qui ont tendance à changer rapidement de corpulence.

Le Tomboi nous plaît beaucoup, comme ses deux frères le Joque et le Bella. A l’instar des deux autres harnais SpareParts que nous avons eus sous la main, il est solide et bien fait, et permet un contrôle total sur les mouvements du sextoy que l’on porte.

Des trois, c’est celui qui me semble le plus adéquat si l’on veut porter un harnais sous ses vêtements afin d’être à tout moment en mesure de s’équiper rapidement d’un pénis de silicone, car il est à la fois particulièrement confortable et particulièrement discret. Il n’a pas de sangles, et son tissu pas trop épais laisse bien respirer la peau sans tenir trop chaud.

Pour avoir un avis complémentaire, vous pouvez également lire le test du Tomboi rédigé par L. A. Grey sur le forum.

Nous publierons bientôt des photos pour vous montrer de quoi le Tomboi a l’air une fois installé sur mon popotin.

Harnais Tomboi de SpareParts

Harnais Tomboi de SpareParts
9.4

Look

10/10

    Confort

    10/10

      Maniabilité

      10/10

        Solidité

        10/10

          Adaptabilité

          7/10

            Les plus

            • Simple et sobre
            • Excellente qualité
            • Très maniable
            • Très confortable
            • Compatible avec la plupart des godes à base plate et les

            Les moins

            • Peu de marge sur la taille

            Merci à Wet for Her  de nous avoir fourni le harnais Tomboi pour ce test

            2
            Poster un Commentaire

            avatar
            2 Comment threads
            0 Thread replies
            0 Followers
             
            Most reacted comment
            Hottest comment thread
            2 Comment authors
            ElleL.A. Grey Recent comment authors
              Subscribe  
            plus récents plus anciens plus de votes
            Me notifier des
            L.A. Grey
            L.A. Grey

            En ce qui concerne le choix de la taille du Tomboi, je pense que l’histoire du “croissant de lune” et tout est à prendre avec des pincettes. Le site de Wet For Her n’en parle pas, il dit juste de mesurer le tour de taille. Comme j’avais déjà lu l’histoire de la lune pour le test du Bella, j’étais allée vérifier sur le site de SpareParts. Selon les consignes, j’aurais dû prendre une taille au-dessus parce que je suis une trois-quart de lune (si je me souviens bien). Mais j’avais peur qu’il soit trop large donc nous avons décidé de… Read more »