Le Lelo Ella est un godemichet principalement destiné à la stimulation du point G.

Lelo Ella

Ce n’est pas une nouveauté : il existe déjà depuis un certain temps. Mais j’en ai entendu et lu beaucoup de bien, c’est pourquoi j’ai eu envie de le tester.

Le Ella présente de nombreux points communs avec le Lelo Gigi 2, que nous avons testé il y a quelque temps. Mais il ne vibre pas, et est situé dans une gamme de prix nettement plus accessible.

Voici donc notre test du Lelo Ella.

Packaging

A sextoy LELO, packaging irréprochable. Ce n’est pas un proverbe reconnu, mais ça n’en est pas loin.

objetsdeplaisir-test-sextoy-lelo-ella-4 objetsdeplaisir-test-sextoy-lelo-ella-3

L’Ella ne déroge pas à la règle. L’emballage est hyper soigné. C’est une belle boîte en carton, en deux épaisseurs : une boîte fine avec le visuel du sextoy, sur une boîte plus épaisse façon coffret. Et un étui de rangement en satin est fourni.

objetsdeplaisir-test-sextoy-lelo-ella-5 objetsdeplaisir-test-sextoy-lelo-ella-6

Le sextoy

Aspect

Comme LELO Gigi 2, qui cible aussi le point G, le Ella a des petits côtés “trompe d’éléphant” : recourbé, il s’élargit en une extrémité ovale et plate, quasi-identique à celle du Gigi.

Le LELO Ella est assez petit, mais tout de même un peu long que le Gigi. Il mesure 17,5 centimètres (en mesurant en ligne droite).

gode Lelo Ella

 

Mais sa partie insérable est plus importante, car le sextoy est réversible. Les deux extrémités peuvent être insérées (au choix), la limite entre la tête et la poignée du sextoy n’est pas clairement définie.

Texture et matériaux

Le Ella est en silicone médical, à la surface très douce.

Sa texture est étonnante : à première vue, on le croirait rigide. Sa surface est bien ferme, pourtant, il est (légèrement) flexible, suffisamment pour que sa tête puisse s’incliner avec la pression et prendre l’angle voulu.

objetsdeplaisir-test-sextoy-lelo-ella-14 objetsdeplaisir-test-sextoy-lelo-ella-11

Utilisation

Le Lelo Ella est censé être réversible, mais insérer sa “tête” (le côté évasé) en premier semble être le mode d’emploi le plus logique pour stimuler le point G. Je l’ai tout de même essayé dans les deux sens.

objetsdeplaisir-test-sextoy-lelo-ella-16 objetsdeplaisir-test-sextoy-lelo-ella-17

Lelo Ella et Gigi 2

Dans le sens “pointu”

Si l’on commence par l’extrémité “pointue”, le LELO Ella est très facile à insérer.

Il va en s’élargissant progressivement sur sa longueur et procure des sensations agréables, mais sans vraiment s’attaquer au point G. On sent légèrement le relief l’empreinte du logo sur chaque côté du sextoy. Ce n’est pas hyper-gênant, mais ce n’est pas parfait non plus.

objetsdeplaisir-test-sextoy-lelo-ella-8 objetsdeplaisir-test-sextoy-lelo-ella-7

Bref : ce gode est utilisable du côté pointu, mais ce n’est pas son sens optimal. Je me suis donc empressée de le retourner.

Dans le sens “point G”

L’extrémité aplatie et évasée du LELO Ella est celle qui se destine réellement à la stimulation du fameux point.

Lorsqu’on insère le sextoy dans ce sens, le côté plat doit pointer en direction du nombril, afin de venir appuyer de toute sa surface sur la zone de la paroi antérieure du vagin, d’un à deux centimètres de diamètre, que l’on assimile au point G.

objetsdeplaisir-test-sextoy-lelo-ella-21 objetsdeplaisir-test-sextoy-lelo-ella-20

Lelo Ella et Lelo Ina

 

J’ai trouvé deux manières de m’en servir qui me plaisent :

  • Soit en effectuant des mouvements circulaires en maintenant une pression à peu près constante.
  • Soit en faisant des va-et-vient plus ou moins rapides afin de faire venir heurter la tête du Ella contre mon point G.

L’extrémité du Ella appuie de manière ferme et prononcée, mais jamais trop fortement. En effet, son “cou” se plie sous la pression, laissant sa tête s’incliner au gré des mouvements.

objetsdeplaisir-test-sextoy-lelo-ella-15 objetsdeplaisir-test-sextoy-lelo-ella-9

Le Lelo Ella et son étui

 

J’utilise souvent un vibro sur mon clito en complément, car j’aime bien que la stimulation soit répartie des deux côtés.

En m’en servant ainsi, certes, ce n’est pas de tout repos pour mon poignet, mais j’obtiens assez rapidement (mais pas à moindre effort) des orgasmes très intenses.

objetsdeplaisir-test-sextoy-lelo-ella-19 objetsdeplaisir-test-sextoy-lelo-ella-18

Lelo Ella, Lelo Mia 2 et Lelo Iris

Conclusion sur le Lelo Ella

objetsdeplaisir-test-sextoy-lelo-ella-12Les bons points :

  • Sa forme et sa texture lui permettent de stimuler le point G de manière particulièrement efficace.
  • Son prix relativement bas (moins de 35 euros), qui s’explique simplement par sa simplicité et surtout par le fait que le Lelo Ella existe déjà depuis quelques années, ce qui ne change rien à sa qualité.

Les mauvais points :

  • Pas de mauvais point en particulier. Par contre, hormis sa texture et sa forme, c’est un gode “classique”, qui n’a aucune fonctionnalité high-tech… Bref, il ne fait pas le boulot tout seul, il faut le manier “à la force du poignet”, ce qui peut plaire à certain(e)s et moins à d’autres.

 

Lelo Ella

Lelo Ella
9.3

Look et originalité

8/10

    Texture et matériau

    10/10

      Efficacité

      9/10

        Ergonomie et aspect pratique

        10/10

          Rapport qualité/prix

          10/10

            Les plus

            • Très efficace pour la stimulation du point G
            • Look sobre et simple
            • Prix très bas

            Les moins

            • Aucune fonctionnalité high-tech

             

            Le LELO Ella n’est pas un sextoy de flemmasse : certes, il demande quelques efforts pour s’en servir. Mais sa forme et sa texture sont très bien pensées, et il est diablement efficace pour la stimulation du point G.

            De plus, vu qu’il est sorti il y a quelque temps déjà, il n’est pas très cher, et ce pour une qualité irréprochable.

            Si vous êtes en quête d’un bon sextoy non vibrant sans avoir envie d’y consacrer un budget épouvantable, c’est un excellent choix.

             

            Poster un Commentaire

            avatar
              Subscribe  
            Me notifier des