Ecrit le par dans la catégorie Sextoys - Mis à jour le

Cela fait plusieurs années que nous testons des sextoys, et nous en sommes à près de deux cents objets de plaisir testés.

Toutefois, vous faire part de nos impressions sur un sextoy en particulier, c’est bien beau, mais si vous venez d’arriver sur ce blog, ou si vous voulez des conseils pour choisir un sextoy sans forcément (re)lire 36 de nos articles, vous avez peut-être envie d’y trouver quelque chose de plus bref.

C’est pourquoi j’ai décidé de vous faire une petite synthèse des meilleurs sextoys que vous pourriez avoir envie d’acheter, en fonction de votre budget et de vos préférences. Un guide d’achat, en quelque sorte.

Commençons par la catégorie de sextoys la plus “classique” : les godes.

Des godes en silicone

Quel est le godemichet idéal à acquérir en 2018 ? Cela reste subjectif, mais certains sextoys se démarquent vraiment du lot.

Voici un top des meilleurs godes que l’on peut choisir, par type et par gamme de prix.

Qu’attend-on d’un gode ?

Que doit-on attendre – a minima – d’un godemiché ?

  • Premier point essentiel : il ne doit comporter aucun danger pour l’organisme. Pas de matériaux chimiques chelous, et pas de risque qu’il se retrouve coincé dans un endroit où le soleil ne brille pas, s’il a été prévu pour cet usage. C’est la moindre des choses, et on ne devrait pas avoir à le préciser, mais beaucoup de sextoys actuellement commercialisés sont éliminés d’office par ce seul critère.
  • Second point, qui va souvent de pair avec le premier : il doit être inodore, et ne doit pas se détériorer tout seul avec le temps. On est en 2018 : même avec un petit budget, vous ne devriez pas avoir à vous coltiner un gode qui sent comme une usine  pétrochimique, ou qui fond tout seul dans votre tiroir. Certains matériaux sextoyesques ne présentent a priori aucun danger (prouvé, du moins) pour le corps, mais sont néanmoins poreux, sentent mauvais et se désagrègent souvent plus vites. Vu qu’en matière de godes, le choix ne manque pas, à moins de vouloir un engin vraiment ultra-spécifique, autant les éviter.
Tas de godes

Les matériaux parmi lesquels nous choisirons sont donc :

  • pour des textures souples : le silicone, matériau le plus courant pour un sextoy de qualité.
  • pour des textures rigides : l’acier inoxydable, le verre, la céramique, le bois.

Ensuite entre en jeu les critères de forme, de texture, de taille… en fonction de l’usage souhaité, et du budget qu’on a sous la main.

La meilleure texture : les godes Vixen Creations

Les godes à la texture la plus chouette que nous avons eu l’occasion de tester sont, sans hésiter une seule seconde, les godes Vixen Creations, avec leur silicone breveté à double densité. C’est ferme à l’intérieur, moelleux à l’extérieur, et doux sur le dessus… bref, on croirait avoir affaire à une véritable pénis… Si vous chercher imiter le “naturel” au niveau des sensations, c’est le must.

Nous en avons testé deux, le Goodfella, un spécimen doté de testicules, et le Johnny, un modèle plus larges, deux sextoys “réalistes” qui ne quittent plus ma table de chevet (ainsi qu’une gaine “allonge-pénis”, le Colossus, qui porte bien son nom, mais là, je dévie du sujet de cet article).

Le gode Johnny de Vixen Creations

Si la spécialité première de Vixen Creations est le gode “réaliste”, si vous préférez plus de fantaisie et de couleur, le Mustang de Vixen existe aussi en version tie and dye arc-en-ciel.

Où les trouver ? Les godes Vixen ont mis longtemps à arriver en France, mais la boutique Lovehoney en compte désormais pas mal de spécimens dans son catalogue.

Certes, question portefeuille, ça pique un peu (le Goodfella et le Johnny coûtent 135 euros), mais la qualité est vraiment à la hauteur du prix, et un modèle plus accessible en VixSkin uni noir, le Mistress (qui coûte 70 euros), est récemment sorti.

D’autres marques se sont également essayées au silicone à double densité, comme Tantus avec le Gary O2 et le Max O2, mais le résultat, bien que très sympa, est, à mon goût, moins abouti.

Pour stimuler le point G

Si vous cherchez un gode spécifiquement axé sur la stimulation du point G, il vous faudra choisir un objet doté d’une courbure assez marquée, et, de préférence, plutôt ferme.

Du côté des “classiques”, on a l’incontournable Pure Wand, gode en acier au poids imposant, dont la courbure qui permet un mouvement de balancier qui stimulera à merveille le point G grâce à l’une de ses deux extrémités rondes. Une alternative nettement moins chère, mais dans un style similaire : le gode Desire de Lovehoney, plus court, mais encore plus lourd.

Njoy Pure Wand

Du côté des sextoys en verre, vous pourrez trouver assez facilement des godes “point G” très efficaces dans des gammes de prix accessibles. Je vous aurais bien conseillé le Purple Lover de Glassvibrations, que nous avons testé, mais celui-ci est désormais assez difficile à trouver (hormis sur Amazon, mais, pour diverses raisons que je vous détaillerai probablement un jour dans un article, acheter un sextoy sur Amazon n’est pas forcément une bonne idée).

En tant qu’alternatives, je listerai donc les Icicles n°69 et n°70 de Pipedream et – c’est un peu la honte, mais n’empêche qu’il est bien foutu et pas cher du tout, probablement parce que justement, c’est un peu la honte – le Drive Me Crazy de la collection Fifty Shades of Grey.

Dans une gamme de prix plus élevée, avec une surprenante association de verre et de silicone, la Comet Wand de Jopen offre des sensations très intéressantes. Elle est assez comparable à la Pure Wand, avec une texture différente.

Et enfin, du côté des sextoys en bois, l’Orchidée d’Idée du Désir est un incontournable en matière de stimulation du point G. Elle est diablement efficace, mais également magnifique, 100% artisanale et Made In France. Côté prix, il faut compter entre 80 et 95 euros selon le modèle, mais pour une sculpture érotique réalisée entièrement à la main, que vous pourrez garder indéfiniment, vous ne regretterez pas votre achat.

Avec un petit budget

Même avec un budget modeste, vous n’avez pas à vous contenter d’un gode tout pourri sorti tout droit des années 90.

Côté godes à base plate (pour un harnais, pour poser à la verticale, ou pour une utilisation anale sans risque pour votre arrière-train), le Boss et le Tiger de Fun Factory sont classiques, sobres, et font bien leur job.

On trouve également des trucs très corrects à petit prix chez Malesation. Toutefois, en ce qui concerne le gode Malesation que nous avons testé, le Robbie, sa texture était un peu moins réussie que celle des Fun Factory.

Toujours dans le silicone, mais dans un autre style, on notera également le So Dildo de Dorcel : pour ma part, je n’ai pas été fan de ce dernier, trop “saucisse rose” à mon goût visuellement, mais il plaît à d’autres.

En matière de godes en verre, au-delà des quelques modèles que j’ai mentionnés au paragraphe précédent, il y a l’embarras du choix, dans des gammes de prix très raisonnables. Je citerai notamment la gamme Icicles de Pipedream, ainsi que les marques Gläs et Chrystalino, mais ce ne sont pas les seules. Évitez juste les bidules qui ne vous semblent pas constitués d’un seul bloc ou avec des parties trop fines, qui auront tendance à être plus fragiles.

 

Dans un prochain article, je me pencherai sur le choix et l’achat d’une autre catégorie de sextoys : les vibros.

Vous avez besoin d’un conseil plus précis ? Vous trouvez que votre sextoy favori mérite sa place dans ce guide d’achat ? N’hésitez pas à nous le dire en commentaire.

 

 

Elle

Testeuse de sextoys at Objets De Plaisir
Collectionneuse compulsive de sextoys, testeuse pointilleuse et exhibitionniste débutante.

Latest posts by Elle (see all)

16
Poster un Commentaire

avatar
4 Comment threads
12 Thread replies
5 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
5 Comment authors
Soumis_SissyElleMéluzineTinuFanlham Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Fanlham
Fanlham

Merci Elle, c’est une excellente idée.
Ma femme était intéressée par un gode souple, elle voudrait un truc loin des verres ou bois que nous avons acquis par le passé. Je regardais du côté des Tantus, mais Vixen a l’air mieux. Faut juste en trouver un qui ne fait pas trop réaliste car, contrairement à toi, ça ne tente pas du tout ma femme ^^
En tout cas mercI

Méluzine

Super idée de proposer des guides d’achat !
Je plussoie pour Vixen, meilleure marque testée pour moi (et manifestement pour pas mal d’autres). Comme tu dis, Tantus est sympa aussi, mais pas la même qualité et le même niveau malgré tout.
Je vois sur le site de Vixen qu’ils font un peu de couleur (autre que le Mustang dont vous parlez dans les commentaires) mais personnellement je trouve ça assez heu… vilain ?!

Tinu
Tinu

BOnjour

Excellent article.

Par contre il aurait peut-être été judicieux de découper en catégorie?
Genre les godes pouvant être utilisés pour un usage anal, et surtout par des débutant(e)s?

Soumis_Sissy
Soumis_Sissy

Merci pour ce super guide d’achat !!